Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Lévinas : la parole vient en plus                     Lévinas : la parole vient en plus
Sources (*) : Les mots d'Emmanuel Lévinas               Les mots d'Emmanuel Lévinas
Emmanuel Lévinas - "Totalité et infini (Essai sur l'extériorité)", Ed : Livre de Poche, 1971, p8

 

-

Lévinas, le langage

[Un être ne peut être engagé dans la parole que s'il est à la fois dans l'être et débordant l'être]

Lévinas, le langage
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Certes, les êtres existent en relation [avec les autres, avec le monde], mais c'est à partir de soi et non pas à partir de la totalité. S'ils peuvent parler [individuellement], s'ils ne prêtent pas leurs lèvres à une parole anonyme, c'est qu'ils sont à la fois engagés dans l'être et personnels. La parole met en relation avec l'infini de l'être, qui dépasse la totalité. Elle fait accéder à la possibilité d'une signification sans contexte, ou d'une vision sans image. Elle vient en surplus de la relation à l'autre.

La parole est comme la vie. Elle apporte plus que ce qui est strictement nécessaire. Elle est comme le bonheur, qui accomplit ce qui vient en plus de la vie. Elle est comme le désir, qui pense toujours plus qu'il ne pense . Elle entretient la multiplicité, c'est-à-dire le non-totalisable.

Dans la guerre, on ne parle pas. C'est la totalité qui y est à l'oeuvre, comme dans les empires. Seule une vision eschatologique peut rompre avec elle, par une aptitude à la parole qui déborde l'histoire et ouvre à la paix.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

On approche le désirable par une pensée qui à tout instant pense plus qu'elle ne pense

-

La vie est amour de la vie : rapport avec des contenus qui ne sont pas mon être, mais plus chers que mon être

-

Le bonheur est l'accomplissement de ce qui, dans la vie, vient en plus de la vie, comme ce qui arrive toujours pour la première fois

-

[La multiplicité tient au surplus de la relation à l'autre, qui rend impossible de confondre en un tout le moi et le non-moi]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Levinas
LevinasParole

AA.BBB

LevinasMots

PA.ROL

LevinasLangage

ME.LME

GP_LevinasParole

Rang = NParole
Genre = -