Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Lévinas, le visage                     Lévinas, le visage
Sources (*) : Lévinas, l'Eros               Lévinas, l'Eros
Emmanuel Lévinas - "Totalité et infini (Essai sur l'extériorité)", Ed : Livre de Poche, 1971, pp72-3

 

Le Negre Othello (Lovis Corinth, 1884) -

La nudité du visage est dénuement, misère; c'est le dépaysement d'un être qui vit sa condition d'étranger, de dépouillé et de prolétaire

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La nudité du visage a un sens par elle-même. Elle n'est pas le résultat d'un dévoilement ni d'une privation. Quand le visage est tourné vers moi, il est par lui-même, dégagé de toute forme. Cette nudité n'est pas prise dans un système (bien ou mal, beauté ou laideur). Elle n'est pas liée à une fonction, ni ne dépend d'une lumière extérieure. Elle est l'oeuvre du langage. C'est une valeur toujours positive.

La nudité du corps ressentie dans la pudeur se réfère toujours d'une façon ou d'une autre à la nudité du visage. Seul un être nu par son visage peut aussi se dénuder impudiquement.

Le regard du visage nu supplie et exige. Son étrangeté est celle de l'autre, du libre. Il a froid, il a honte de sa nudité, mais cette misère est celle de celui qui est par lui-même. Il est privé de tout parce qu'il a droit à tout. C'est son épiphanie.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Levinas
LevinasVisage

CJ.LJD

LevinasEros

EE.LEE

U.visage

Rang = LN
Genre = MR - IA