Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'éthique de Lévinas                     L'éthique de Lévinas
Sources (*) :              
Emmanuel Lévinas - "Totalité et infini (Essai sur l'extériorité)", Ed : Livre de Poche, 1971, p77

 

Portrait du Fayoum (Egypte, vers 100-200 aprs J-C) -

Toutes les structures s'appuient sur le primat de l'éthique, qui est la relation d'homme à homme, irréductible à toute autre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le langage instaure une relation dissymétrique entre les termes, une différence absolue. C'est sa structure formelle : s'adresser à un interlocuteur, lui parler, c'est reconnaître son altérité absolue, son inviolabilité éthique, sa sainteté - mot à ne pas prendre dans un sens numineux.

Rien n'est plus direct que le face-à-face, qui est la droiture même. Par le visage d'autrui, ce n'est pas Dieu qui se manifeste, mais la hauteur : signification, enseignement, justice. C'est une trouée vers l'infini qui semble nous mettre en contact avec un sublime impersonnel, esthétique ou ontologique. Mais l'éthique n'est pas une relation avec le sacré ni une forme de religion. Ce n'est pas un drame du salut ou de la damnation qui se jouerait malgré moi, à mon insu. C'est une idée positive, concrète, de l'infini dans le discours, qui se traduit dans le langage et la représentation.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Levinas
LevinasEthique

BF.LFF

U.ethique

Rang = LE
Genre = MR - IA