Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Jouir, c'est faire du Même                     Jouir, c'est faire du Même
Sources (*) : Lévinas, le sujet, le moi               Lévinas, le sujet, le moi
Emmanuel Lévinas - "Totalité et infini (Essai sur l'extériorité)", Ed : Livre de Poche, 1971, p113

 

-

Les mots d'Emmanuel Lévinas

[L'essence de la jouissance est la transmutation de l'autre en Même]

Les mots d'Emmanuel Lévinas
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Les choses dont nous vivons ne s'épuisent pas dans leur utilité. Nourriture, air, lumière, spectacles, travail, idées, sommeil, etc... ne sont pas que des instruments. Ce sont des objets qui se proposent à la jouissance, qui s'offrent au goût, à l'embellissement. Pour qu'il y ait jouissance, il faut un contenu, mais ce contenu ne cause pas la jouissance. Il n'est indispensable ni comme carburant, ni comme fonction. L'homme jouit de l'extériorité, en pure perte, gratuitement. La jouissance ne renvoie à rien d'autre qu'à une pure dépense.

La jouissance est porteuse d'une énergie autre, reconnue comme autre, qui devient mon énergie, ma force. C'est un rapport avec un objet, un élément impersonnel, et aussi un rapport avec ce rapport. J'ai conscience de ces contenus qui remplissent ma vie. Ma jouissance les embrasse. La poursuite de la fin devient fin à son tour : les choses sont toujours plus que le strict nécessaire. L'objet permet de vivre, mais ce qui vient en plus procure la joie ou le bonheur, qui est rupture de la totalité.

La jouissance n'est pas un état psychologique parmi d'autres. C'est le frisson même du moi, son remous. Elle n'ignore pas l'autre, elle l'exploite. Partant du besoin, elle s'embrase de l'altérité de cet autre qu'est le monde.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Tout objet, y compris les instruments et les notions abstraites, se propose à la jouissance

-

La représentation ne repose pas sur la clarté de la pensée, mais sur une jouissance qui affirme son extériorité, sur une "nourriture" dont vit le corps nu et indigent

-

Le bonheur est l'accomplissement de ce qui, dans la vie, vient en plus de la vie, comme ce qui arrive toujours pour la première fois

-

Jouir sans utilité, en pure perte, gratuitement, sans renvoyer à rien d'autre, en pure dépense - voilà l'humain

-

Le moi est solitude par excellence, ipséité irréductible à un genre; en lui, par l'exigence de bonheur, s'accomplit concrètement la rupture de la totalité

-

[L'élémental est le milieu impersonnel, non-possédable, qui n'est pas fixé comme un objet, et auquel retournent les choses dans la jouissance]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Levinas
LevJouissance

AA.BBB

SujetSeparation

HJ.LDH

LevinasMots

JO.UIS

JJ_LevJouissance

Rang = LJ
Genre = -