Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Lévinas, le langage                     Lévinas, le langage
Sources (*) : Jouir, c'est faire du Même               Jouir, c'est faire du Même
Emmanuel Lévinas - "Totalité et infini (Essai sur l'extériorité)", Ed : Livre de Poche, 1971, p133

 

Jeune fille aux cheveux noirs (Egon Schiele, 1910) -

La représentation ne repose pas sur la clarté de la pensée, mais sur une jouissance qui affirme son extériorité, sur une "nourriture" dont vit le corps nu et indigent

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

A l'intentionnalité (husserlienne ou cartésienne) de la représentation, Lévinas oppose l'intentionnalité de la jouissance.

Pour se représenter le monde, le sujet de la jouissance part du corps nu et indigent. Ce corps affirme une extériorité non-constituée. De ce corps, irréductible à une pensée, il vit. Il tient à ce corps, c'est là qu'il se pose, c'est là qu'il trouve une position et une élévation. Avec la représentation (au sens de Lévinas), ce corps nu et indigent, au centre du monde, est arraché à ce centre. La position du sujet sur terre et sa vision s'accomplissent dans ce retournement.

Ce dont je vis n'est pas dans l'éternité du Même, ni dans le présent inconditionné de la représentation [au sens classique]. Il déborde son sens comme une nourriture. Manger ne se réduit pas à un ensemble de sensations. C'est une morsure sur les choses. Je m'assimile ce réel, mais en même temps l'altérité de l'aliment entre dans le Même (le moi). Dans mon rapport à la nourriture, le Même détermine l'Autre, mais il est aussi déterminé par lui. Je ne donne pas librement le sens de la nourriture. Elle conteste le privilège de ma conscience. Il en est ainsi de la représentation. Je ne peux pas lui imposer unilatéralement mes pensées. Le monde que je constitue me nourrit et me baigne, il est aliment et milieu. Il porte un passé qui n'a pas reçu son sens de la mémoire.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Levinas
LevinasLangage

HL.LLJ

LevJouissance

ER.LER

T.extint

Rang = LJ
Genre = MR - IA