Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Jouir, c'est faire du Même                     Jouir, c'est faire du Même
Sources (*) :              
Emmanuel Lévinas - "Totalité et infini (Essai sur l'extériorité)", Ed : Livre de Poche, 1971, p141

 

Amour profane - Vanite (Titien, 1515) -

Jouir sans utilité, en pure perte, gratuitement, sans renvoyer à rien d'autre, en pure dépense - voilà l'humain

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'homme accompagne de jouissance toute utilisation des choses. Tout travail, toute entreprise complexe, se fait en vue d'une jouissance qui ne renvoie à rien d'autre que sa finalité autonome. Les occupations et les goûts s'amoncellent, sans aucun système, de manière désintéressée, irréductible à aucun souci déterminé, pas même le souci pour l'existence. Vivre, c'est jouer, c'est mordre à pleines dents aux richesses du monde. Même la nutrition a perdu sa finalité biologique.

Dans la jouissance, les choses retournent à leur qualité élémentale. La satisfaction ne renvoie pas à un ordre ou à une valeur, elle est le sens même du plaisir. Là réside la vérité permanente des morales hédonistes. Dans la jouissance, je suis absolument pour moi, sans référence à autrui, étranger à toute communication.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Levinas
LevJouissance

JD.LJD

Q.humain

Rang = KH
Genre = MR - IA