Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la langue                     Derrida, la langue
Sources (*) : Derrida, la folie               Derrida, la folie
Jacques Derrida - "Le monolinguisme de l'autre, ou La prothèse d'origine", Ed : Galilée, 1996, p46

 

Illustr des Fleurs du Mal (Carlo Farnet ti, 1935) -

La langue est inappropriable, et cette exappropriation - qui la rend folle - est seule à pouvoir ouvrir à une politique, un droit et une éthique

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Je parle une langue, c'est ma langue, dit-on. Mais ma langue n'est pas ma langue, je ne la possède pas, je ne la maîtrise pas. Cela vaut pour celui qui subit une oppression coloniale ou culturelle, mais cela vaut aussi pour quiconque. Le maître ne possède pas sa langue, même s'il le croit. Elle n'est pas son bien naturel. Il peut l'intérioriser comme héritage, la partager par la rhétorique, l'école ou l'armée, il peut s'y identifier par une construction politico-fantasmatique, mais il ne peut pas la posséder, car la loi de la langue est en elle-même.

Pour construire une éthique, il faut partir de cette exappropriation de la langue. Il faut prendre le risque de s'exposer à ses équivoques indécidables, à sa folie.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaLangue

DM.LDM

DerridaFolie

EF.LEF

ULangue

Rang = KL
Genre = MK - NG