Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les quatre niveaux du Pardès                     Les quatre niveaux du Pardès
Sources (*) :              
Marc-Alain Ouaknin - "Le livre brûlé, Lire le talmud", Ed : Seuil-Lieu commun, 1994, pp326-7

 

L'animal esoterique (Victor Brau ner, 1954) -

Sur les quatre niveaux d'interprétation, le pchat ne renvoie qu'à lui-même, le remez et le drach renvoient à d'autres sens, et le sod ne renvoie à rien

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les quatre niveaux d'interprétation du texte biblique réunis sous le terme PARDÈS (Pchat - Remez - Drach - Sod) pourraient être ramenés à une dualité pchat / drach si l'on ne tenait compte que d'une opposition entre interprétation littérale et symbolique. Mais cela négligerait une distinction essentielle entre le sod et les deux autres niveaux d'interprétation symbolique : il ne renvoie à aucune signification préétablie.

En résumé :

- le pchat, sens immédiat du texte, pourrait se passer d'intertextualité.

- le remez est allusif et le drach symbolique. L'un comme l'autre renvoie à d'autres grilles de lecture, par l'allégorie ou par d'autres techniques comme la guématria (valeur numérique des lettres) ou le notarikon (anagramme).

- Le sod (mot qui signifie "secret") n'exprime rien. Il ne renvoie à aucun sens, aucun langage. Dans la Cabale ou le hassidisme, on y accède par des voies mystiques.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ouaknin
PardesConnaissance

DV.LDV

U.symbole

Rang = SV
Genre = MJ - NA