Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
                   
Sources (*) :              
Henri Atlan - "Les Etincelles de Hasard (tome 2 : Athéisme de l'Ecriture)", Ed : Seuil, 2003, p401

 

Adam et Eve (Albrecht Durer, 1504) -

Quand Adam et Eve eurent mangé de l'arbre, ils entendirent la voix de Yhvh dans le jardin, mais ce que disait cette voix, nul ne le sait

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Atlan utilise cet exemple pour expliquer ce qu'est le drach (troisième niveau de connaissance de la Cabale) : une interprétation qui ne s'accroche à rien de présent dans le texte.

Citation (Gen) : (après avoir mangé de l'arbre) "les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent. Ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures (3.7). Alors ils entendirent la voix de Yhvh, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de Yhvh, au milieu des arbres du jardin (3.8)

Rien ne permet de déduire du texte ce qu'est cette voix. Rachi observe "qu'on trouve à ce propos beaucoup de midrachei aggada" (récits légendaires). Exemple "Les arbres du jardin se racontaient la faute d'Adam".

Quelle était la nature de cette voix? Elle n'était pas forcément accompagnée de parole. Pour Rachi, qui en reste au sens littéral, elle est d'origine divine, elle se déplace dans l'espace et elle est datée. C'est un événement de dévoilement de présence divine plutôt que de prophétie.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Atlan

Y.voix

Rang = XVA
Genre = MR - IA