Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, sur sa vie                     Derrida, sur sa vie
Sources (*) : Derrida, le judaïsme               Derrida, le judaïsme
Jacques Derrida - "Le monolinguisme de l'autre, ou La prothèse d'origine", Ed : Galilée, 1996, pp132-3

 

Juifs devant la synagogue d'Orleansville (vers 1880-1910) -

Derrida, le tout - autre

Ce qui met Jacques Derrida en mouvement - la promesse d'un tout-autre, ailleurs, dans l'attente d'une langue - est inexplicable sans sa généalogie judéo-franco-maghrébine

Derrida, le tout - autre Autres renvois :
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans ce livre à la fois théorique et autobiographique, Jacques Derrida revient sur sa généalogie. Il n'a, depuis avant sa naissance, disposé que d'une langue et d'une culture : la française; et pourtant il n'a cessé de ce référer à un ailleurs inconnu, interdit, qu'il essayait de traduire dans cette langue-là, puisque c'était la seule dont il disposait. Cette passion obéissait à la fois à des structures gréco-latino-chrétiennes dans lesquelles il était enfermé, et à ce tout-autre qu'il se sentait tenu de garder, cette généalogie qui n'explique pas tout, mais sans laquelle on ne peut rien expliquer.

S'il est souvent considéré comme "illisible", si son texte est si peu communicable, c'est parce que le domaine qu'il arpente est difficilement traduisible dans la langue courante. On ne réussit pas toujours à traduire, parfois on reste, seul, dans le désert, sans le traverser. Jacques Derrida n'a pas toujours trouvé les chemins mondialisés de l'espace public. Son discours ne procède pas de la démonstration au sens logique, mais plutôt d'un événement, d'une marche, d'un appel, d'un mouvement du corps ou de la voix. Cette voix, qui n'a pas perdu son accent, "rend" une certaine sorte de vérité qui n'est ni celle de la caverne [Platon] ni celle du dévoilement [Heidegger], mais la vérité elle-même, la chose même.

-------

Légende du livre Images et traditions juives (Ed CELIV, 1980) où a été trouvée cette photo : "Le décret de naturalisation a complètement francisé certains Juifs indigènes. Les enfants qui sortent de la synagogue d'Orléansville, petite ville du département d'Alger, ne présentent aucune différence avec leurs camarades catholiques ou protestants" (p188).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaBiographie

1948.PR.LLL

DerridaJuifs

YM.LHP

DerridaToutAutre

WM.LMM

W.autobiographie

Rang = WD
Genre = MR - IA