Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le monde s'écoule                     Le monde s'écoule
Sources (*) :              

 

L'auto-prisonnier (Street Art) -

Gilles Deleuse - Post-scriptum sur les sociétés de contrôle, in "L'Autre Journal n°1", Mai 1990.

Nous sommes dans une crise généralisée de tous les milieux d'enfermement (prison, hôpital, usine, école, famille), qui sont remplacés par des sociétés de contrôle

   
   
   
                 
                       

 

Au début du 20ème siècle, les sociétés disciplinaires atteignent leur apogée. L'individu ne cesse de passer d'un milieu clos à un autre : l'école, la caserne, l'usine, parfois l'hôpital ou la prison. Dans ce modèle, l'organisation de la production est prioritaire. Il s'agit de concentrer, de répartir dans l'espace et d'ordonner dans le temps. Mais d'autres pratiques le concurrencent. Par exemple les hôpitaux de jour ou les soins à domicile se développent à la marge des hôpitaux, les entreprises diversifient les formes du salariat, la formation permanente remplace l'Education nationale. Les moules sont remplacés par des modulations, les règles générales par des systèmes de motivation, les masses syndiquées et disciplinées par des individus jugés en fonction de critères chiffrables ou numérisables. Aux étalons succèdent les échanges flottants, aux énergies discontinues les faisceaux continus et les systèmes ondulatoires.

Dans les sociétés disciplinaires, les machines sont simples : leviers, poulies, horloges, tandis que dans les sociétés de contrôles, elles sont plus diversifiées : capteurs, ordinateurs et réseaux. Les premières sont soumises à l'entropie ou au sabotage, les secondes au brouillage, au piratage et aux virus. Le capitalisme ne s'organise plus autour de la production, mais du marché - y compris dans le domaine de l'art. Sa structure ne converge pas vers un propriétaire-dirigeant, mais vers une multiplicité de services. Le service de vente est devenu l'âme de l'entreprise, avec comme instrument le marketing, qui est une forme de contrôle social. Ce contrôle s'opère moins par l'exploitation directe que par l'information et l'endettement.

 

 

Dans une société ouverte, chacun peut se déplacer comme il veut, mais il est toujours repéré. Les bracelets électroniques des prisonniers, le contrôle continu des élèves, la nouvelle médecine qui suit les sujets à risque, occupent la place des anciennes disciplines.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DeleuzeG
ProContinu

FC.LFC

WCrise

Rang = PCR
Genre = MK - NG