Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, ses livres                     Derrida, ses livres
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "Scène des différences - Où la philosophie et la poétique, indissociables, font événement d'écriture", Ed : Galilée, 1996,

"Scène des différences - Où la philosophie et la poétique, indissociables, font événement d'écriture", in CESPR puis Littérature n°142 (Jacques Derrida, 1996) [SDD]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

Cet entretien est paru dans les Cahiers de l'Ecole des Sciences Philosophiques et Religieuses (CESPR) des Facultés Universitaires Saint-Louis, Bruxelles, n°20, 1996. Il a été repris dans Littérature n°142 (juin 2006), dont le thème était La différence sexuelle en tous genres, et nous donnons ci-après le sommaire - et qui nous a servi pour la pagination.

 

p3 : Liminaire, par Mireille Calle-Gruber

p7 : Pregnances. Sur quatre lavis de Colette Deblé (texte déjà publié en livre. cf Pregnances), par Jacques Derrida.

p16 : Scènes des différences. Où la philosophie et la poétique, indissociables, font événement d'écriture. Entretien entre Jacques Derrida et Mireille Calle-Gruber.

p30 : Il y a du rapport sexuel - et après, par Jean-Luc Nancy.

p41 : Deux réponses du berger à la bergère : Longus, Ravel.

p50 : Autrement que sexuellement marqué? Lecture d'Emmanuel Lévinas, par Eberhard Gruber.

p70 : Du désir d'écrire. La différence-sexuelle-en-arabe, par Leila Khatib.

p81 : Grammaire des sexes. Remarques sur l'Inde ancienne, par Charles Malamoud.

p88 : Tourner autour, par Mireille Calle-Gruber.

p102 : Nous en somme, par Hélène Cixous.

-------

L'interview donnée à Mireille Calle-Gruber tourne autour de la question de l'oeuvre. C'est, dit Jacques Derrida, ce qui l'a intéressé, plus encore que la pensée philosophique. Que fait-il, par l'écriture, sinon contresigner cet événement qu'est pour lui l'oeuvre de l'autre?

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[Pour jouir de l'oeuvre de l'autre, il faut être fidèle à ce qui arrive, en contresigner l'événement]

Dans l'écriture, le plus difficile est l'adresse : accorder le ton à l'autre, dans la multiplicité de ses voix

Ce qui spécifie l'oeuvre moderne (littéraire, poétique ou philosophique) est le droit de tout dire - ou de dire n'importe quoi

La différence sexuelle est une interprétation : elle suppose un lieu d'énonciation, une adresse, un investissement par des phrases, du sens

"Scène des différences - Où la philosophie et la poétique, indissociables, font événement d'écriture", in CESPR puis Littérature n°142 (Jacques Derrida, 1996) [SDD]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
DerridaBiblio

1996_CESPRR

YYA.1996.Derrida.JacquesGenre = -