Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le talith                     Derrida, le talith
Sources (*) : Derrida, la tora               Derrida, la tora
Jacques Derrida - "Un ver à soie - Points de vue piqués sur l'autre voile", Ed : Larousse, 1997, pp24 et 35

 

Ceremonie de la Havdala (Vers 1900) -

Derrida, une fois, une seule

Le talith enveloppe un seul corps, unique, pour la prière, la bénédiction et aussi pour la mort

Derrida, une fois, une seule
   
   
   
Le texte talith Le texte talith
Derrida, bénédiction, malédiction               Derrida, bénédiction, malédiction  
Derrida, prière, théologie négative                     Derrida, prière, théologie négative    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans la culture juive, le talith n'est ni un voile ni un vêtement. C'est un châle qui enveloppe le corps et rappelle à chacun que la loi lui a été donnée. On le porte pour la prière, au plus proche de soi. Sa fabrication doit obéir à des règles précises : de préférence la laine blanche de mouton [issue de matière animale], et à défaut le lin [végétal], mais il est interdit de mélanger les deux. Son usage aussi obéit à des règles précises : il faut être debout pour s'envelopper du talith, il faut démêler soigneusement les fils qui pendent à ses coins (tsitsith), les séparer les uns des autres.

Dans la synagogue, les hommes et les femmes étant séparés, on n'enveloppe pas ses filles, mais seulement ses fils, dans le talith [sauf dans le judaïsme libéral, qui mélange les sexes]. Les deux bras étendus au-dessus de leurs têtes, on les bénit. Ainsi passe une transmission, en-deça de la parole, en-deça de la vue, de la lumière, du regard et de la chose.

Au-delà de la parole, on ensevelit chaque homme dans son propre talith, attaché à sa personne.

De même que la loi a été donnée, à Moïse, une seule fois sur le mont Sinaï, à tous mais aussi à chacun individuellement, qu'il ait été présent ou absent, le talith est unique. Ce châle singulier répète un événement singulier [c'est la marque d'une alliance, d'un anneau]. Il n'assure de rien, mais protège ce corps vulnérable qu'il couvre en partie.

Un talith se touche, soit parce qu'il est porté à même le corps, soit par les mains. C'est un objet tangible, qui ne parle pas, même si on peut s'adresser à lui.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTalith

DE.LEE

DerridaTora

GT.LGG

DerridaUneFois

XF.LLD

TexteTalith

EE.LEE

DerridaBenediction

XL.LLD

DerridaPriere

XI.JJL

XTalith2

Rang = XTalithBenediction
Genre = MR - IB