Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Théatralité de la peinture                     Théatralité de la peinture
Sources (*) :              
Michael Fried - "La place du spectateur - Esthétique et origines de la peinture moderne", Ed : Gallimard, 1990, p83

 

Les israelites recueillant la manne dans le desert (Nicolas Poussin, 1637) -

La peinture classique respecte le principe de l'unité d'action et de temps, qui l'associe intimement au théâtre et à la tragédie

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans la peinture dramatique telle qu'elle est redéfinie vers 1750 en prenant appui sur un tableau classique comme celui de Poussin reproduit ci-contre (Les Israëlites recueillant la manne dans le désert, 1637), il faut maximiser les effets de l'action et de la passion. On préférera une peinture intelligible, avec une composition claire, chaque élément étant subordonné à l'ensemble. La peinture doit frapper le regard instantanément.

Le tableau de Poussin réunit de nombreux personnages, dont les mouvements et expressions divers se rapportent tous au thème principal : la manne. Le peintre n'a laissé aucun détail qui pourrait nous distraire de ce thème. Il ne l'a pas présenté de manière statique, mais dans un mouvement dramatique, supposé plus persuasif.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

FriedMichael
FriedTheatralite

HE.LHE

WclassiqueUnite

Rang = QClassique
Genre = MR - IB