Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Théatralité de la peinture                     Théatralité de la peinture
Sources (*) :              
Michael Fried - "La place du spectateur - Esthétique et origines de la peinture moderne", Ed : Gallimard, 1990, pp51, 71, 81

 

Nature morte au faisan et au sac de chasse (Chardin, 1760) -

La grandeur de Chardin tient à sa capacité miraculeuse à triompher de la trivialité de ses sujets pour les faire parvenir à leur plus parfaite expression

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Chardin est l'héritier des tableaux d'absorbement des siècles précédents, qu'il a sécularisés. Il représente des scènes de genre ou de jeu où les personnages sont entièrement concentrés dans leur action, et ne prêtent aucune attention au monde extérieur. Par exemple son Philosophe occupé par la lecture ne laisse aucune place pour le spectateur.

Le temps s'est arrêté, mais l'action vient de se terminer ou va juste commencer de manière imminente. Un changement est sur le point de se produire. Ici le faisan saigne encore, une goutte écoulée de son bec s'est écrasée sur la pierre. Le cadavre est encore chaud. La scène est vivante, pleine de sensibilité. Chardin réussit à évoquer la réalité des objets, à les faire sentir comme une illusion dramatique qui atteint l'âme du spectateur.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

FriedMichael
FriedTheatralite

GN.LGG

WCHardin

Rang = VCHardin
Genre = MR - IB