Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Jacques - Louis David                     Jacques - Louis David
Sources (*) :              
Alain Jouffroy - "Aimer David", Ed : Terrain Vague Losfeld, 1989, pp75-77

 

Belisaire recevant l'aumone (David, 1781) -

David a fondé le néo-classicisme en France en liant pour la première fois la philosophie des Lumières et la critique du souverain

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

David, né en 1748, a mis longtemps pour trouver son style. Il n'a découvert l'antique qu'en 1779, lors d'un voyage à Naples avec Quatremère de Quincy. Le Bélisaire qu'il peint en 1781 marque une rupture. L'histoire a été racontée en 1767 dans un roman philosophique écrit par Marmontel, élève de Voltaire, et qui sera censuré par la Sorbonne. Ce général vainqueur des Vandales et des Ostrogoths est accusé à tort de trahison, disgracié, emprisonné, rendu aveugle et réduit à la mendicité par l'empereur Justinien. Si le récit marque l'imagination, ce n'est pas seulement pour des raisons sentimentales. Au coeur du roman de Marmontel comme du tableau de David se trouvent les valeurs de la Cité : autorité, loi, justice, bannissement. La scène est un théatre d'idées, une tragédie politique où le héros est peint comme un Homère, Huit ans avant la Révolution, David devient citoyen-peintre.

En cliquant sur le visage de Bélisaire ci-dessous, vous pourrez voir l'ensemble du tableau.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jouffroy
DavidJLParcours

FD.LDF

UNeoClassique

Rang = WDavid
Genre = MR - IB