Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Courbet, autoportraits                     Courbet, autoportraits
Sources (*) : Gustave Courbet               Gustave Courbet
Michael Fried - "Le réalisme de Courbet, Esthétique et origines de la peinture moderne, tome 2", Ed : Gallimard, 1993, p63

 

L'homme blesse, ou le Moribond (Courbet, 1844-54) -

Gustave Courbet remet en question la frontière imaginaire qui sépare l'espace du tableau de celui du spectateur, comme si le cadre n'était plus capable d'arrêter la représentation

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Ce tableau est divisé visuellement en deux parties. Dans la moitié supérieure, un homme qui n'est autre que Gustave Courbet (lui-même) est couché, la tête appuyé sur un arbre, les yeux clos (comme dans La Sieste champêtre qui lui aurait servi de modèle), la main gauche tenant un pli du manteau qui lui recouvre les jambes. Il est plongé dans une rêverie intermédiaire entre la conscience éveillée et l'évanouissement. Derrière lui, on voit encore l'épée qui l'a blessé. Dans la partie inférieure se déploie un manteau brun. On peut imaginer que le bas du corps continue au-delà de la surface du tableau, "de notre côté", comme si le bord inférieur n'était pas imperméable, comme s'il n'était plus capable d'assigner au spectateur une position fixe, une distance. Ce trait n'est pas particulier à ce tableau : souvent, dans l'oeuvre de Courbet, le statut du bord inférieur est problématique. C'est le cas dans La Source, dans La Source de la Loue , dans le Petit portrait de l'artiste au chien noir - et aussi dans L'origine du monde de 1865 - dont la disposition en diagonale évoque celle-ci.

 

 

Ce tableau n'a été achevé qu'en 1854 mais, comme dans le Sculpteur de 1844, l'homme est placé en diagonale, dans une position qui donne l'impression que nous le voyons d'en-bas.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

FriedMichael
CourbetAbsorbement

JF.LJF

CourbetParcours

FK.LKF

W.CourbetHBlesse

Rang = UCourbetBless
Genre = MR - IB