Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La survie des lucioles                     La survie des lucioles
Sources (*) : Un sujet hors sujet               Un sujet hors sujet
Georges Didi-Huberman - "Survivance des Lucioles", Ed : Minuit, 2009, pp25-26

 

Les conseillers perfides en enfer (Botticelli, 1480-90) -

Le secret de Bertille

Le monde était constellé de lucioles, mais elles ont disparu dans l'aveuglante clarté des projecteurs d'aujourd'hui - il n'existe plus d'êtres humains

Le secret de Bertille
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans un article publié le 1er février 1975 dans le Corriere della serra, neuf mois avant d'être sauvagement assassiné, Pasolini dénonce la montée d'un nouveau fascisme, plus profond et plus dévastateur encore à ses yeux que celui de Mussolini. Il évoque les lucioles, ces petites lumières qui, l'été, constellent l'espace. On les voit voleter, errer faiblement comme des fantômes, pâles mais survivantes. Dante les associait aux pécheurs qui se soustraient à la lumière du paradis; mais Pasolini les associe à la résistance discrète de ceux qui veulent échapper à la lumière des miradors. Ce sont les lueurs de la vie, du plaisir, de la transgression, face au règne de la loi. Les lucioles s'aiment, elles se cherchent, elles rient. Elles sont des éclats de désir dans la nuit coupable, des lueurs de joie innocente, érotique et inventive, face au fascisme triomphant. Leur danse s'incarne dans les jeunes corps qu'aime à montrer Pasolini.

Mais voici qu'émerge un fascisme radicalement nouveau : violence policière, conformisme d'Etat, pollution, dépérissement de la culture. Il est devenu impossible de résister à ce génocide : la tragédie de la disparition de l'humain. Dans la nuit des shows politiques, des stades de football et des plateaux de télévision, les différences sont définitivement dévorées. Il est devenu impossible de voir les étoiles apparaître et disparaître dans le ciel. Un pouvoir vide et indifférent nous transforme en marchandises.

 

 

Au XXVIème Chant de l'Enfer, Dante évoque les lucioles qui, les belles nuits d'été, constellent la vallée. Il oppose leur faible lueur à la lumière resplendissante du paradis. Dans ses dessins pour illustrer la Divine Comédie, Botticelli reprend l'idée des lucioles pour représenter, dans les flammèches infernales, les minuscules visages des conseillers perfides de Florence. Entre ces lucioles maléfiques et les lueurs du désir dont parle Pasolini, un renversement s'est produit. Ces êtres luminescents et insaisissables sont devenus des figures de la résistance.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
DidiLucioles

EG.LEG

ProDesubjectivation

HL.LHH

SDBParcours

DD.LDD

VLucioles

Rang = MLucioles
Genre = MR - IB