Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Signer, c'est arrêter                     Signer, c'est arrêter
Sources (*) : Derrida, date et signature               Derrida, date et signature
Jacques Derrida - "Signéponge", Ed : Seuil, 1988, p31 Ponge signe pour la chose

[Signer un texte ou une oeuvre, c'est trancher proprement, l'arrêter, en faire une chose]

Ponge signe pour la chose
   
   
   
Dater, signer, en deuil de l'oeuvre Dater, signer, en deuil de l'oeuvre
Oeuvre, arrêt, différance               Oeuvre, arrêt, différance    
                       

Pour situer ce qu'est une oeuvre pour Jacques Derrida, on peut s'appuyer sur une remarque de Francis Ponge. Ponge exprime le dégoût que suscitent chez lui les professeurs, philosophes et autres "grrrands métaphysicoliciens" (in Proêmes, Tome Premier p220) qui veulent expliquer les textes, les rattacher à des systèmes de concepts qui ne s'arrêtent nulle part et que personne ne signe. Pourquoi sont-ils dégoûtants? Parce qu'ils ne savent pas faire court. Ils ne savent pas s'arrêter et signer. Quand on parle par concepts et généralités, on ne prend pas le risque de parler en son nom propre, dans son idiome singulier. Ce qu'on écrit n'est pas unique, irremplaçable : ce n'est pas une oeuvre.

Dès lors qu'elle est signée, datée, une oeuvre est délimitée, transformée en sépulture. Ce moment où elle se fixe est un événement, un drame qui, comme l'interruption soudaine d'un dessin, n'a lieu qu'une fois. Ça suffit! Voici venu le temps de la séparation. Le trajet s'interrompt. La main ne dessine plus, c'est son arrêt qui fait du dessinateur un artiste (v. Couleurs et mots, entretiens avec Valerio Adami, pp38-42).

 

 

Citation de Francis Ponge (in Proêmes, Tome Premier p207).

--------------

Propositions

--------------

-

Ce qui fait oeuvre, c'est l'arrêt de la série, la séparation de corps : ça suffit!

-

Francis Ponge, qui s'est engagé à ne rien écrire qu'il ne puisse signer, confond son texte avec sa signature : son oeuvre est un événement chaque fois unique, irremplaçable

-

La main du dessinateur a pour fonction d'arrêter l'oeuvre : c'est elle qui fait de lui un artiste

-

En signant, je me donne à moi-même mon nom : c'est un vol par lequel je viole la sépulture où la signature est gardée

-

Chaque oeuvre d'Adami est une scène; le dessin s'arrête au moment où va se produire un événement, un drame

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
OeuvreArret

AA.BBB

DerridaSignature

ET.LTT

PongeChose

DS.LSD

OeuvreDateDeuil

FE.LRR

OeuvreInarret

GS.LSD

EE_OeuvreArret

Rang = NCoupure
Genre = CIT - CIT