Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Ponge signe pour la chose                     Ponge signe pour la chose
Sources (*) : Derrida, le subjectile               Derrida, le subjectile
Jacques Derrida - "Signéponge", Ed : Seuil, 1988, pp56-57

 

Eponge naturelle -

Derrida, l'hymen

Francis Ponge est une éponge, un subjectile équivoque, aussi indécidable qu'un hymen

Derrida, l'hymen
   
   
   
L'Objeu de Ponge L'Objeu de Ponge
Derrida, le nom               Derrida, le nom  
Francis Ponge                     Francis Ponge    

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'éponge est double. D'une part c'est un objet minable qui absorbe les saletés, ne distingue pas entre le bon et le mauvais, se laisse souiller et contaminer. D'autre part c'est un objet qui nettoie, retient, abrite en soi, garde le nom - en l'occurrence le nom de Francis Ponge, qui se fait lui-même éponge lorsqu'il signe de son nom ses textes-choses. Cet objet est double, ambigu, équivoque, il hésite entre le propre et le non-propre. Il n'est pas franc ni noble, il se remplit de n'importe quoi, il est ignoble, mais il a au moins cette qualité qui est de reprendre contenance après usage.

L'éponge est un objet passif, plutôt féminin. C'est un réceptacle, un subjectile, comme l'est Francis Ponge lui-même dans l'écriture. Mais en outre, en plus, cet objet a la capacité d'échapper à sa généalogie. Il peut s'affranchir par son travail, se débarrasser du sale. il possède une force irréductible qui lui permet de trouver sa liberté. C'est son côté viril. L'érection y rejoint la détumescence. L'éponge est une surface ambiguë, comme l'hymen. Elle peut se remplir ou se vider, elle peut recevoir ou effacer un tableau, elle peut s'auto-affecter.

 

 

Francis Ponge voudrait se marier avec la chose, l'épouser, s'en rapprocher autant que son nom et son prénom se rapprochent : Francis - Ponge. Son nom est une chance, un hasard auquel il peut obéir : la franchise de l'éponge. Mais l'éponge est toute-autre, elle dit non. Il faut faire avec, accepter cette ambiguité qui est celle de l'hymen, union et séparation, attraction et répulsion, démultiplication de l'écart.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
PongeChose

KE.LKE

DerridaSubjectile

EP.EPP

DerridaHymen

MP.LMP

PongeObjeu

PN.LKK

DerridaNom

SP.LLS

PongeParcours

NE.LNE

WPongeEponge

Rang = QPongeHymen
Genre = ME - NP