Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'invention                     Derrida, l'invention
Sources (*) : Les mots de Jacques Derrida               Les mots de Jacques Derrida
Pierre Delain - "Les mots de Jacques Derrida", Ed : Guilgal, 2004-2016, Page créée le 4 mars 2010

[Derrida, l'invention]

Autres renvois :
   

Derrida, l'événement

   

Derrida, l'à-venir

   

Derrida, une fois, une fois unique

Derrida, le commencement

                 
                       

1. Inventer l'autre.

Le discours humaniste attribue la capacité inventive à la personne humaine. D'un côté Dieu serait supposé pouvoir créer ex nihilo, de l'autre l'animal aurait la capacité d'instrumentaliser des objets, mais aucun des deux n'inventerait à la façon humaine : produire du nouveau, de l'inouï, dans un double mouvement hétérogène où d'une part, l'oeuvre est programmée, calculée, codée, et d'autre part, elle reste impossible, incalculable, inouïe. D'un côté, il faut se servir de procédures et de modes d'écriture existants, et d'un autre côté, il faut que le résultat de ces procédures soit neuf, qu'il apparaisse pour la première fois. L'invention de l'autre, pour Derrida, tient à cet écart paradoxal jamais complètement comblé. Mais il conteste que cette invention soit réservée à l'homme : il peut y avoir, dans tout processus ou mouvement différentiel, émergence d'une écriture nouvelle auparavant improgrammable, indécelable.

Inventer, c'est aussi recevoir, hériter, disséminer ce qu'on reçoit. L'oeuvre est une chambre d'échos qui réinvente ce dont elle hérite, car l'héritier n'est ni l'auteur, ni le destinataire, c'est l'oeuvre elle-même qui accueille, s'auto-affecte et bénit ce qu'elle a accueilli. Dans chaque situation, c'est elle qui inaugure la loi d'un événement singulier, c'est elle qui pense. Elle opère à la façon du souverain : un jugement, une décision qui inaugure un nouveau droit, réinvente la loi, et donc déclenche une autre machine, sa machine, un autre programme qui se présente comme le sien, mais ne peut fonctionner que s'il est annoncé, rendu public, disponible, mis en oeuvre par d'autres.

 

2. Performativité.

L'invention est un phénomène paradoxal. D'une part, il faut que ce qui surgit n'ait été ni attendu, ni annoncé; d'autre part il faut aussi qu'un autre, un tiers, ait légitimé et reconnu cette première fois comme telle. Pour décrire cette structure singulière de l'événement inaugural qui doit être signé, et aussi contresigné, Jacques Derrida s'est appuyé sur une Fable de Francis Ponge, un texte qui se présente lui-même comme une invention fabuleuse de langage. Pour s'inventer, une fable doit aussi inventer le récit de son invention; en disant ce qu'elle est, elle s'invente aussi comme autre dont elle peut dire quelque chose. Elle s'engendre comme une institution, qui ne peut s'inventer qu'en inventant, dans le même acte, ses signataires.

L'acte inventif opère en même temps qu'il énonce. Il réunit plusieurs fonctions hétérogènes : l"unicité et la réitération (aporie n°1), le faire et la description, le performatif et le constatif (aporie n°2), l'auto-référence et l'hétéro-référence. C'est un mouvement de différance, un envoi qui vient en excès, dans lequel se loge la possibilité d'une récurrence. C'est aussi une traduction qui peut produire après-coup des effets inattendus sur le texte traduit - à la façon de ce qui arrive en psychanalyse, quand l'"oeuvre" produite par les interprétations rétroagit et devient une oeuvre de vie. Pas d'invention si elle n'est pas citée et re-citée.

 

3. Du possible à l'impossible.

La modernité s'intéresse plus à la productivité technique de l'invention qu'à sa valeur de vérité. On tend à programmer méthodiquement les recherches et les découvertes futures, on les balise par des procédures, des protections et des règlementations (droit d'auteur, brevet), on les fabrique, on les légitime. Ainsi encadrée, enfermée dans une langue prétendûment universelle, l'innovation n'a plus rien d'une invention ni d'une oeuvre (en tous cas dans le sens explicité ci-dessus), elle revient au même. En parlant d'"invention de l'autre comme expérience de l'impossible", Derrida tend à rompre avec le désir d'invention le plus courant, celui qui est associé à la transgression, au débordement.

"La déconstruction la plus rigoureuse ne s'est jamais présentée comme étrangère à la littérature, ni surtout comme quelque chose de possible. Je dirais qu'elle ne perd rien à s'avouer impossible, et ceux qui s'en réjouiraient trop vite ne perdent rien pour attendre. Le danger pour une tâche de déconstruction, ce serait plutôt la possibilité, et de devenir un ensemble disponible de procédures réglées, de pratiques méthodiques, de chemins accessibles. L'intérêt de la déconstruction, de sa force et de son désir si elle en a, c'est une certaine expérience de l'impossible, c'est-à-dire de l'autre, l'expérience de l'autre comme invention de l'impossible, en d'autres termes comme la seule invention possible" (Psyché 1 pp26-27).

Pourquoi inventer l'impossible? Pourquoi choisir cette tâche? Ici, c'est le mot de "désir" qui s'impose, plutôt rare sous la plume derridienne. Sans ce désir, la déconstruction n'a ni force, ni intérêt, ni capacité inventive.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'invention est comme une marque ou une trace : un mouvement de différance et d'envoi, dans lequel se loge la possibilité d'une récurrence

-

En pensant, le corps invente sa propre machine, excessive, dont il voudrait faire breveter la signature

-

La structure de l'invention est singulière : c'est un événement que n'annonce aucun horizon d'attente, mais qu'un autre, un héritier, doit reconnaître

-

L'événement inventif réunit deux fonctions hétérogènes : le faire et la description, le performatif et le constatif, l'auto-référence et l'hétéro-référence

-

L'invention s'invente en inventant le récit de son invention : c'est une fable, un événement de langage où adviennent, en une fois, le même et l'autre

-

Les analystes de l'"Homme aux loups", connus ou inconnus, ont produit à plusieurs voix une traduction inventive, une oeuvre de langue, une oeuvre de vie, un poème

-

Le miroir est une invention du mot : en dissociant Eros et Psychè (corps/âme), il obéit à la loi du langage

-

A aucun moment on ne peut dire qu'une décision est purement juste, légale ou légitime - car pour qu'il y ait décision, il faut chaque fois réinventer la loi

-

La déconstruction, qui se donne pour tâche l'expérience de l'autre comme invention de l'impossible, ne désire pas le possible, mais l'impossible

-

Dans l'imprévisible surgissement poétique de l'art, de l'artifice ou de la liberté, se produit un événement inouï, impossible : l'invention de l'autre

-

Inventer une écriture, c'est créer, dans chaque situation, la loi d'un événement singulier

-

Dans l'humanisme dominant, l'homme est défini par sa capacité à inventer

-

L'"invention" moderne comme production, proposition, dispositif technique ou machinique tend à prévaloir sur la "découverte" comme dévoilement de la vérité

-

A partir du 17ème siècle, dans la technique comme dans l'art, on programme l'invention, on suscite le désir de la produire, de l'orienter et de réinventer son statut

-

L'invention revient au même, dès qu'elle est légitimée par une institution

-

L'acte fondateur d'une institution invente ses signataires, il garde en lui leur signature - ainsi la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis, qui invente le peuple américain

-

L'oeuvre du poète est une chambre d'échos : le poème réinvente ce dont il hérite, il bénit et dissémine ses semences

-

S'il y avait une langue universelle de la philosophie, elle limiterait d'avance le discours à une combinatoire, dont toute invention serait exclue

logo

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaInvention

AA.BBB

DerridaCheminements

IN.VEN

AG_DerridaInvention

Rang = zQuois_DerridaInvention
Genre = -