Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Biopolitique, pouvoir souverain                     Biopolitique, pouvoir souverain
Sources (*) : La vie nue, coeur du moderne               La vie nue, coeur du moderne
Giorgio Agamben - "Homo sacer I. Le pouvoir souverain et la vie nue", Ed : Seuil, 1997, p17

 

Deux hommes (Lucian Freud, 1987) -

Dans la modernité, l'espace de la vie nue finit par coïncider avec l'espace politique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Giorgio Agamben entend par vie nue le simple fait de vivre. Pour Aristote, étant commune à tous les êtres vivants (animaux, humains et dieux), la vie nue n'est pas politique. Mais elle est un seuil où le vivant et le logos s'articulent. Comment donner une existence politique à l'être humain dans sa vie nue? Telle est la tâche métaphysique par excellence dans la tradition occidentale, dont l'enjeu est l'humanité même de l'homme vivant, et à laquelle la modernité reste fidèle.

On peut éclairer la place de la vie nue dans les sociétés modernes par une figure du droit romain archaïque, l'homo sacer. Exclu de la Cité, il peut être tué sans sanction. En marge de l'organisation politique, il est une exception, la figure même de l'exception. Mais c'est cette exception, à la fois exclue et incluse dans la vie politique, qui est sacrée. Le sujet moderne est dans la même ambiguité. En tant que corps pris en charge par les pouvoirs étatiques (la biopolitique), il est réduit à une vie nue. Il est exclu de la décision. Mais c'est ce même sujet qui, dans les démocraties de consommation et d'hédonisme de masse, se présente comme sujet du pouvoir politique. Dans sa revendication de liberté et de bonheur, il ne se présente pas comme citoyen, mais comme vie nue. C'est ce processus qui a pu conduire au totalitarisme. Le nazisme et le fascisme ont, eux aussi, fait de la décision sur la vie nue le facteur politique suprême. Dans les deux cas, la vie est la seule valeur reconnue.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Agamben
SouvBiopolitique

FD.LDF

CampModernite

GG.LGG

U.moderne

Rang = LVieNue
Genre = MK - NG