Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Ecrire dans la mouvance derridienne                     Ecrire dans la mouvance derridienne
Sources (*) : Derrida, Internet, informatique               Derrida, Internet, informatique
Jacques Derrida - "Ulysse gramophone, Deux mots pour Joyce", Ed : Galilée, 1987, pp23-26

 

Illustration d'Ernst Hofmann (1776-1822) -

Derrida, nos tâches

L'oeuvre joycienne est une machine d'écriture dans laquelle le lecteur est d'avance inscrit; il ne peut la lire qu'à s'aventurer hors d'elle, à se projeter ailleurs à partir d'elle

Derrida, nos tâches
   
   
   
Derrida, James Joyce Derrida, James Joyce
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Est-il possible de lire James Joyce? Probablement pas. Ce n'est pas qu'il soit illisible, c'est que, pour lire, il faut se placer à l'extérieur de ce qu'on lit. Or le texte de Joyce est si vaste, si multiple, qu'il vous inclut à l'avance. D'avance, vous êtes en dette à son égard, vous habitez sa mémoire. Il rassemble déjà tout ce en quoi vous êtes inscrit. C'est une machine qui dépasse infiniment la puissance de nos modernes ordinateurs. Dans Ulysse et Finnegans Wake, tout est déjà programmé, tous les phonèmes, sèmes, mythèmes etc sont associés dans un câblage infini et communiquent à une vitesse incalculable. Les études joyciennes ne suffiront jamais pour dénombrer toutes ces variables. Il se moque de nous, il éclate de rire, et nous n'avons toujours pas commencé à le lire.

Tout texte cite un texte de Joyce, et tout texte est cité par lui. Chaque écrit est une totalité, et aussi un fragment de ce puissant logiciel. Chaque partie du texte condense toutes les langues et les inventions de notre culture. Comment nous situer par rapport à ce simulacre, à cette ruse où toute généalogie se dissoud? En prolongeant ses paradoxes. Lire Joyce, c'est se projetter dans cet auto-commentaire en l'entraînant hors de lui-même, c'est l'accompagner dans sa topologie.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaIdixa

DT.LDT

DerridaInternet

WJ.LJD

DerridaTache

EY.LEY

DerridaJoyce

EE.LEE

WJoyce

Rang = UJoyce
Genre = MR - IB