Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Duplicité de l'universel                     Duplicité de l'universel
Sources (*) :              
Armand Abécassis - "La pensée juive (tome 3) - Espaces de l'oubli et mémoires du temps", Ed : Livre de Poche, 1996, p13

 

-

[Il y a deux sortes d'universel : celui qui rassemble par la ressemblance (du même au même), et celui qui unit par la différence (d'un être unique à un autre)]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

1. L'universel qui va du même au même néglige les différences. Il relie les hommes par ce qui les rapproche. C'est celui de la Mésopotamie, de Babylone, de tous les grands empires, y compris des empires chrétiens. C'est aussi celui de l'Etat national - de tous les Etats nationaux. Il valorise les rythmes cosmiques, biologiques, cycliques, répétitifs, la loi naturelle, le savoir, le sacré, la possession et la force. Il s'appuie sur la notion du collectif, du général. C'est un monde impersonnel qui ne manque pas de grandeur ni de beauté.

2. Celui qui unit par la différence considère chaque homme comme un être unique et irréductible. En séparant, il dicte la loi du respect pour l'autre. En chaque personne dans son identité propre, en chaque peuple dans sa culture spécifique, il se produit. C'est celui d'Abraham, des minorités, des marginaux. Il privilégie l'alliance et la responsabilité au niveau de l'individu, de la personne singulière. La loi n'y est pas naturelle, mais révélée ou décidée par un fondateur. Les questions y comptent plus que les réponses. La paix se construit sur la base de la liberté et de l'obligation à l'égard d'autrui.

-------

Ces deux types d'universel sont à l'oeuvre aujourd'hui.

1. L'universel abstrait qui repose sur des normes ou des lois impersonnelles, valables pour tous.

2. De nouvelles formes d'égalité ou d'équité autour du juste, du sensible ou de l'esthétique.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[L'universel est le lieu abstrait de ce qui n'est pas là]

-

Le libre jeu esthétique définit un mode d'expérience inédit, porteur d'une nouvelle forme d'universalité et d'égalité sensible

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Abecassis
AbecUniversel

AA.BBB

FU_AbecUniversel

Rang = MUniversel
Genre = -