Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Biopolitique, pouvoir souverain                     Biopolitique, pouvoir souverain
Sources (*) :              
Giorgio Agamben - "Homo sacer I. Le pouvoir souverain et la vie nue", Ed : Seuil, 1997, pp134-5

 

Torse (Frederic Fontenoy, 1996) -

L'ambivalence du corps est la force et la contradiction intime de la démocratie moderne : il est assujetti au pouvoir souverain, et aussi porteur des libertés individuelles

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'Habeas corpus Act voté par le parlement anglais en 1679 sous le roi Charles II d'Angleterre stipule que toute personne arrêtée par un puissant doit être présentée dans les trois jours devant un juge qui peut décider de sa libération. On traduit souvent le latin "habeas corpus" par "sois maître de ton corps", qu'on interprète comme l'énoncé d'un droit fondamental à disposer de son corps. Mais cette traduction est erronée. La formule s'adresse au geôlier et non au prisonner. Elle signifie : "Aie le corps (la personne du prisonnier) avec toi, en te présentant devant la Cour, afin que son cas soit examiné".

Le writ d'habeas corpus ne s'adresse pas à l'ancien sujet des relations et des libertés féodales, mais impose l'exposition de son corps. "Tu devras avoir un corps à montrer", dit-il. La démocratie européenne naissante place au coeur de son combat contre l'absolutisme la vie nue de l'homo sacer. C'est elle que le nouveau sujet souverain isole à l'intérieur de lui-même sous le nom de corpus. C'est elle qui est au fondement de l'égalité naturelle des hommes.

 

 

Dans la nouvelle terminologie juridico-politique, le corps occupe une position privilégiée qu'on retrouve dans la philosophie et les sciences : Descartes, Newton, Leibniz ou Spinoza parlent de corpus pour désigner la communauté politique. Dans le Léviathan de Hobbes, le corps social est formé par tous les corps des individus, absolument exposés au meurtre.

-------

La série espagnole de Frédéric Fontenoy est visible à cette adresse.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Agamben
SouvBiopolitique

GF.LFF

UCorpsModerne

Rang = PCorpsModerne
Genre = MD - NP