Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'homme est l'être qui nomme                     L'homme est l'être qui nomme
Sources (*) :              
Walter Benjamin - "Oeuvres I", Ed : Folio-Gallimard, 2000, p154 - Sur le langage en général et sur le langage humain en particulier

 

Mot creatif (James Bodden, 2010) -

Remix d'une image d'Hermann Obrist.

Dieu n'a pas voulu soumettre l'homme au langage; il a libéré dans l'homme le langage qui lui avait servi, à lui, de médium dans la création

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans la bible, le langage est présupposé comme une réalité dernière, inexplicable, mystique. Il y a deux récits de la création. Dans le premier chapitre de la Genèse, Dieu crée par le Verbe, directement, sans intermédiaire : Dieu dit... et cela fut. Dans le second chapitre, au moment où il est question de l'homme, il crée par l'intermédiaire de la terre (Adonaï façonna l'homme, poussière détachée du sol, fit pénétrer dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant, Gn 2.7). L'homme n'a pas été créé directement à partir du Verbe, car c'est à lui qu'est accordé le don du langage.

Dieu est identique au verbe créateur. En donnant un nom aux choses, il les rend connaissables. Pour l'homme le rapport est plus indirect : c'est dans la mesure où il les connaît que l'homme leur donne un nom. Dieu ne l'ayant pas directement créé, mais seulement à partir de la terre, il détient un pouvoir créateur "à la ressemblance de Dieu". Pour lui aussi le langage est infini, mais son accès est limité et analytique.

De tous les êtres, l'homme est le seul auquel Dieu n'a pas donné de nom, et il est le seul qui donne un nom à son semblable [et aux animaux]. Le verbe humain est le nom des choses, qui repose sur la manière dont elles se communiquent à lui. Tandis que Dieu crée le langage des choses même, dans la muette magie de la nature, l'homme doit les traduire dans son langage.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

BenjaminW
LangageNom

HE.LHE

XDieuLangage

Rang = XDieulangage
Genre = DET - DET