Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Heidegger                     Derrida, Heidegger
Sources (*) : Derrida, retrait, effacement               Derrida, retrait, effacement
Jacques Derrida - "Psyché, Inventions de l'autre (tome 1)", Ed : Galilée, 1987, p80 - Le retrait de la métaphore

 

Le retrait de l'etre (Henri Geride, 2010) -

La métaphore se retire

L'être n'étant rien, on ne peut en parler que "quasi"-métaphoriquement, avec la surcharge d'un trait supplémentaire, d'un "re-trait"

La métaphore se retire
   
   
   
Derrida, le rien, khôra Derrida, le rien, khôra
Derrida, la métaphore               Derrida, la métaphore  
Derrida, le supplément                     Derrida, le supplément    

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Selon Heidegger tel que reformulé par Derrida à partir du mot qu'il a choisi, retrait, l'histoire de la métaphysique occidentale est un vaste mouvement de voilement ou de dissimulation. "L'être se retient, se dérobe, se soustrait, se retire (sich entziecht) dans ce mouvement de retrait qui est indissociable du mouvement de la présence ou de la vérité". Se tenant en réserve, à l'abri, l'être se montre dans une série de tours, de modes, de figures, de tropes, de métaphores. Ne pouvant se révéler, il se présente toujours comme autre chose : comme idée, comme vérité, comme subjectité, comme volonté, comme travail etc... La métaphysique rassemble ces écarts en un discours, en une langue.

Mais l'être lui-même, en ce qui serait son sens originel, n'est rien. On ne peut pas en parler proprement ni littéralement. Il ne saurait être dit, ni nommé, même par le biais des tours, détours et déguisements de la métaphore. Le discours métaphorique est, lui aussi, retrait de l'être. En tant que retrait de l'être, il ne saurait être débordé, mais en tant que concept métaphysique, il peut se retirer. C'est un repli, et aussi une métaphore supplémentaire, une généralisation du métaphorique, une prolifération en abyme de ses paradoxes.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaHeidegger

CJ.LJC

DerridaRetrait

GJ.LJG

RetraitMetaphore

DC.LED

DerridaRien

HE.LEH

DerridaMetaphore

JG.LJG

DerridaSupplement

VE.LEF

WRetraitEtre

Rang = XRetraitEtre
Genre = DET - DET