Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Charles Ramond                     Charles Ramond
               
- Collectif - "Derrida : la déconstruction", Ed : Livre de Poche, 1997,

Derrida : la déconstruction (Ouvrage collectif coordonné par Charles Ramond, 2005) [COL-Decons]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

p9 : Presentation générale

 

p13 : La philosophie de Jacques Derrida et la spécificité de la déconstruction au sein des philosophies du "linguistic turn", par Jean-Michel Salanskis

p53 : Déconstruction et communication. Quelques remarques sur Derrida et Habermas, par Simon Critchley

p71 : Oeuvre et destruction : Jacques Derrida et Antonin Artaud, par Jean-Christophe Goddard.

p99 : Déconstruction et littérature (Glas, un guide de lecture), par Charles Ramond

p143 : Hegel en déconstruction, par Denis Kambouchner.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

La tâche du commentateur-déconstructeur est de laisser intact le texte qu'il commente, tout en l'envahissant, l'infectant, le parasitant, le co-signant

Il s'agit pour Derrida de montrer que, pour lui aussi, l'oeuvre est le glas du nom propre : elle est le lieu où le nom résonne, se dissémine, s'encrypte et se met au tombeau

Le son "GL" - ce resserrement de la gorge, cette stricture - peut être considéré comme le texte même de l'affectivité

La déconstruction d'un texte littéraire n'est pas une traduction, mais un geste qui laisse résonner, sonner comme un glas le texte de l'auteur, en s'effaçant devant lui

"Glas" peut être considéré comme une méditation sur le "reste", cet autre nom de l'écriture, ce quasi-concept d'une ontologie paradoxale et indécidable

Dans Glas, Derrida focalise son analyse de Genet sur la syllabe GL, GAL : syllabe matricielle autour de laquelle résonne la musique du texte

L'oeuvre de Jean Genet (alias Gallien, fils de Gabrielle), construite comme l'extension, l'érection et la tombe de son nom, est contaminée par ses paradoxes, ses incertitudes

Derrida : la déconstruction (Ouvrage collectif coordonné par Charles Ramond, 2005) [COL-Decons]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
RamondParcours

B1.995

YYA.2005.Ramond.Charles

Rang = YZDerridaDeconstruction
Genre = -