Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'art, l'esprit, la voix                     L'art, l'esprit, la voix
Sources (*) :              
GWF Hegel - "Cours d'esthétique, tome 1", Ed : Livre de Poche, 1997, p460

 

Stele magique egyptienne (Alexandrie, vers 2360-343 avant J-C) -

Les Egyptiens de l'Antiquité étaient un peuple véritablement artiste : ils se proposaient d'expliquer par des symboles la nature de l'esprit, mais sans réussir à lui donner la vie

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les Egyptiens étaient tourmentés par le désir de manifester leur pensée par des formes extérieures qui ne se confondent pas avec la nature. Dans l'art symbolique, un certain rapport s'établit entre l'idée et la forme. Les formes ne se représentent pas elles-mêmes. Elles nient l'existence physique [des objets naturels comme des êtres animés]. Elles laissent entrevoir des énigmes, des significations plus profondes. Mais les problèmes restent non résolus. Ils ne sont pas explicités par un esprit libre, seul capable de conduire vers le degré supérieur de l'art.

Les symboles étaient aussi énigmatiques pour les Egyptiens eux-mêmes qu'ils le sont pour nous. Leurs monuments restaient mystérieux et muets, dépourvus de voix et de mouvement. Dans les symboles seuls, l'esprit ne peut pas rencontrer la voie qui lui est propre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Hegel
ArtEspritVoix

HE.LHE

WEgypte

Rang = VEgypte
Genre = MR - IB