Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Un pré - langage inaudible                     Un pré - langage inaudible
Sources (*) : Rosenzweig, la parole               Rosenzweig, la parole
Franz Rosenzweig - "L'étoile de la rédemption", Ed : Seuil, 2003, p59

 

Le Et-origine (Aristide Pollano, 2010) -

Le mot "Et" est le troisième mot originel; il présuppose les deux premiers, mais contribue à leur réalité vivante

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les deux premiers mots-origines sont le simple "Oui" et le simple "Non". Le "Oui" est le mot en tant qu'assertion (le "Ainsi" de la position originelle); le "Non" est le mot en tant qu'objet d'assertion (le "Pas autrement" du caractère propre du mot face aux autres). Tous deux sont inaudibles, secrets. Le "Oui" confirme le mot individuel indépendamment de la place du mot dans la phrase, tandis que le "Non" se rapporte à la localisation du mot. Mais dans les deux cas, les significations solides sont tirées de leur enchaînement dans la phrase (propositions). Cet enchaînement est nécessaire pour que la langue se renouvelle dans le discours vivant. Telle est la place du "Et".

Le "Oui" et le "Non" ne font qu'apprêter le mot singulier. Ils sont silencieux, arbitraires, indolents. Pour que le mot acquière de la consistance, dans une phrase et un contexte, il faut le "Et". Il est la pierre sur laquelle est édifié le logos, la raison dans la langue.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rosenzweig
RosenzLangage

DH.LHD

RosenzParole

EJ.LEJ

VEt

Rang = VRosenzEt
Genre = DET - DET