Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Un pré - langage inaudible                     Un pré - langage inaudible
Sources (*) : Rosenzweig, la parole               Rosenzweig, la parole
Franz Rosenzweig - "L'étoile de la rédemption", Ed : Seuil, 2003, pp50-51

 

Le Oui-origine (Aristide Pollano, 2010) -

Le "Oui" est un mot-origine, celui du commencement

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Au départ de notre savoir, il y a le néant. Rien n'est donné en-dehors du néant. Le mot-origine du commencement ne peut être le Non, car cela supposerait que le néant puisse être nié; or on ne peut nier qu'un "Oui" - et le néant ne peut être ni nié, ni affirmé. C'est donc le "Oui" qui est au commencement. Rien ne le précède, rien qui le pousse au-delà de lui-même. Il est essence immobile. Et comme le "Oui" n'a pas le droit d'aller vers le néant, il va vers le non-néant. Il affirme infiniment. Telle est l'essence de Dieu.

Des possibilités illimitées de réalité sont enfouies dans le "Oui". Il rend possible les mots qui entrent dans les propositions. C'est un pur "Ainsi", mais pour se positionner par rapport à soi, il lui faut le"Non". Le mouvement ne vient pas de lui, le mouvement vient du "Non". Il faut du "Non" pour que l'Autre s'ajoute à l'Un originel, pour que le "Oui" laisse derrière lui le néant vidé de l'infini.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rosenzweig
RosenzLangage

DD.LDD

RosenzParole

ED.LLE

UOui

Rang = NOui
Genre = DET - DET