Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les promesses du langage                     Les promesses du langage
Sources (*) : En traduisant dans son idiome               En traduisant dans son idiome
Marc Crépon - "Les promesses du langage - Benjamin, Rosenzweig, Heidegger", Ed : Vrin, 2001, p23

 

Une philo desappropriee (Georges Dabouy, 2010) -

Assimilation ou hospitalité?

En inventant une autre langue, la philosophie soutient une promesse : déjouer toute appropriation, ne se laisser assimiler par aucune culture, provoquer les passages et les traductions

Assimilation ou hospitalité?
   
   
   
Une langue à inventer Une langue à inventer
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Selon Mallarmé, la poésie révèle une part cachée, mystérieuse, du langage, que ne peuvent faire entendre ni la langue courante ni la langue savante. L'obscurité de ce langage, avec ses sonorités et ses rythmes, est la manifestation d'une dimension occulte mais essentielle de l'existence humaine. Marc Crépon s'interroge : la philosophie ne pourrait-elle pas, elle aussi et à sa façon, révéler le caractère mystérieux du langage? En tant que langue particulière, langue quasi-étrangère, elle aussi se dissocie de la langue courante. Certes, elle narre, elle enseigne, elle décrit, elle prescrit - ce qui n'a rien de mystérieux. Elle est obsédée par la connaissance de l'objet. Mais elle est aussi hantée par une promesse : s'affranchir de toute identité, se désapproprier de toute langue et de toute culture dominante.

Ce point de vue n'est pas celui des philosophes qui défendent un patrimoine linguistique (Leibniz, Lessing, Herder) ou veulent enraciner leur pensée dans la langue d'un peuple (Heidegger). Pour ceux-là, la langue est une, homogène, identique à elle-même. Mais pour d'autres (Nietzsche, Kraus, Benjamin, Rosenzweig, Derrida), la pluralité des langues libère de toute référence à un sang, un sol ou une histoire collective. Ils inventent une langue venue d'ailleurs, qui n'appartient à personne, dont aucune autorité ne peut faire la police : une langue d'avenir, messianique.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
CreponPromesse

JD.LJD

ProTheorie

FD.LDF

CreponHospi

ME.LEM

CreponLangue

FG.LGF

UPhilosophiePromesse

Rang = MPhilo
Genre = DET - DET