Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Parler, c'est mettre en jeu l'éthique                     Parler, c'est mettre en jeu l'éthique
Sources (*) : Une langue à inventer               Une langue à inventer
Marc Crépon - "Les promesses du langage - Benjamin, Rosenzweig, Heidegger", Ed : Vrin, 2001, p84-5

 

Adieu (Peter Block stiegel, 1915) -

La première guerre mondiale a été soutenue par les peuples car elle a été précédée par une dégradation du langage qui, par avance, rendait l'horreur acceptable

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pourquoi les peuples ont-ils accepté de se laisser massacrer sans réagir pendant la guerre 1914-18? Pourquoi ont-ils participé à cette entreprise de haine qui piétinait toutes les valeurs de la vie? Pourquoi des centaines de milliers d'individus se sont sacrifiés sous des prétextes inventés de toutes pièces, pour la défense d'intérêts qui n'étaient pas les leurs? Parce qu'avant même le déchaînement de la violence, le langage s'était dégradé. En banalisant les mots et les tournures qui anticipent l'apocalypse, on ouvre la voie au déluge de fer et de feu. L'évolution du discours prépare les compromissions. Toute guerre commence avec des mots qui font consentir à la mort.

Avant toute autre catégorie, Karl Kraus critique les journalistes. Il les met tous sur le même plan. Ce sont eux qui modèlent, fabriquent et manipulent l'opinion. En faisant un usage corrompu et stéréotypé du langage, en soumettant l'opinion à un déluge d'informations, ils contribuent à la corruption morale et politique. Ils détruisent l'imagination, font perdre à la langue sa créativité et à l'esprit sa liberté. Cette dégradation du langage va de pair avec la fascination qu'exerce la technique, qui nous habitue par avance aux meurtres de masse et aux bombardements indifférenciés.

[Le peintre va partir à la guerre, son épouse lui dit Adieu]

 

 

Tout à coup, des mots qu'on aurait rejetés deviennent possibles. Des expressions qu'on aurait refusées font basculer l'humanité dans l'auto-destruction. Avant de se résigner à l'inéluctable, on capitule devant un discours qui n'incite à aucune révolte ni protestation, un discours qui nourrit le mensonge, banalise la souffrance d'autrui et la culture de l'ennemi.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
AgambenLangue

MM.LMM

CreponLangue

GG.LGG

UCatastropheLangage

Rang = QGuerreLangage
Genre = MK - NG