Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les promesses du langage                     Les promesses du langage
Sources (*) : Une langue à inventer               Une langue à inventer
Marc Crépon - "Les promesses du langage - Benjamin, Rosenzweig, Heidegger", Ed : Vrin, 2001, p90

 

La guerre mondiale (Max Oppen heimer, 1916) -

Oeuvrement, désoeuvrement

Seule une pensée qui n'use pas du langage comme d'un réservoir d'effets rhétoriques, qui se retire devant lui, qui renonce à sa maîtrise, peut prétendre à l'universel

Oeuvrement, désoeuvrement
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

C'est la thèse de Karl Kraus, qui oppose la langue des journalistes, qu'il dénonce comme perverse et corrompue, à celle de "la pensée" [c'est-à-dire d'une pensée authentique, imaginative, créative et responsable : la sienne].

- pour fabriquer l'opinion, il faut se servir de la langue comme d'un instrument de communication. Les mots (guerres, massacres, catastrophes ou faits divers) sont choisis en fonction de leur efficacité rhétorique, à partir de contenus qui sont supposés préexister à leur expression. Ils ne déçoivent jamais. Leur effet est immédiat, mais convenu. Il est aussi éphémère que prévisible. Les informations se succèdent à grande vitesse, l'une prenant la place de l'autre dans l'actualité, mais rien ne change vraiment, rien ne dépasse l'événement particulier.

- la pensée travaille sur la langue. Elle en est tributaire. Comme elle ne se coule pas dans les moules langagiers pré-établis, elle exige du public un effort d'imagination. Vivant dans le langage et avec le langage, elle ne se démode pas. Un artiste qui s'empare d'une chose infime peut lui donner valeur d'éternité, la fondre dans l'histoire universelle, dépasser les frontières.

 

 

Mais qui jugera de la distinction entre pensée et opinion? Qui fera la distinction entre une anecdote et une création verbale?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
CreponPromesse

IE.LLI

CreponLangue

EE.LEE

OeuvDesoeuv

EF.LEF

UpenseeLangage

Rang = OUniversel
Genre = MK - NG