Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les promesses du langage                     Les promesses du langage
Sources (*) : La tâche du traducteur               La tâche du traducteur
Marc Crépon - "Les promesses du langage - Benjamin, Rosenzweig, Heidegger", Ed : Vrin, 2001, p117

 

- -

Pour produire ses effets les plus magiques et les plus dévastateurs, il faut que le langage s'exhibe dans sa pureté, mettant au jour sa dignité et son essence

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

[Cette proposition est composée à partir du texte d'une lettre adressée à Martin Buber en juin 1916].

Walter Benjamin s'est très tôt intéressé aux surréalistes, dont les préoccupations rejoignaient les siennes. Dès 1929, il leur a consacré une étude, dont la problématique rejoint son Essai sur le langage [écrit en 1916, comme la lettre à Buber]. Pour que la littérature influe sur le monde éthique et sur l'action des hommes, il ne faut pas ravaler le langage au rang d'un moyen. Il faut que sa source repose en lui-même. Alors son effet est magique, mystérieux, non-médiatisable. Alors, sa pureté de cristal, sa nature profonde, dévastatrice, se révèle.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
CreponPromesse

HF.LLF

BenjaminTraduction

DM.LMM

ULangagePurRev

Rang = MLangage
Genre = MK - DET