Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les promesses du langage                     Les promesses du langage
Sources (*) : Une langue à inventer               Une langue à inventer
Marc Crépon - "Les promesses du langage - Benjamin, Rosenzweig, Heidegger", Ed : Vrin, 2001, p180

 

Hitler presente la premiiere voiture du peuple (Volkswagen, en 1938) -

Dans le langage de la promesse, l'idée de "philosophie nationale" est prompte à ressurgir, car cette promesse est celle de la langue où la mission du "nous" se trouve et se fonde

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Selon Heidegger [en 1937], l'Occident est menacé au plus profond de lui-même. La tâche du philosophe est d'approfondir la conscience de la mission historique dévolue à chaque peuple. Quelle est l'origine de ce qui lie les individus les uns aux autres? Ce n'est pas l'Etat, qui ne fait qu'encadrer l'existence courante. C'est la poésie qui montre la voie. Une pensée propre, authentique, est une pensée qui s'enracine dans une origine commune. Renvoyer à ce temps originel, c'est décider que la réponse ne se situe pas dans le présent, mais dans un temps qui promet un "nous" à venir : le commencement d'une attente. Une réponse n'est pas encore venue, mais viendra un jour. Tout se passe comme si, entre l'origine de ce rassemblement [qui est une différance] et le "nous" à venir, il n'y avait rien à dire [car tout ce qu'on pourrait en dire ferait resurgir les critiques sur l'"identité" nationale ou celle du peuple, ce dont Heidegger ne veut pas entendre parler].

Heidegger invite à écouter la poésie parce qu'en elle se concrétise une expérience de la langue comme celle d'un peuple. Mais la poésie fait signe vers un avenir en attente, elle donne à la promesse son fondement et son unité. Pour Marc Crépon, il ne faut pas craindre de menacer la langue, de l'ouvrir aux échanges, aux passages ou aux traductions. Chuter dans l'instrumentalité, c'est prendre le risque du déracinement.

La Volkswagen de 1938, voiture du peuple.

 

 

Pour Heidegger, il ne peut y avoir de reconnaissance des peuples que sur la base de l'identité et de l'unité de chacun.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
CreponPromesse

NK.LKK

CreponLangue

GE.LGE

UNation

Rang = QPromesse
Genre = MK - NP