Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Husserl, l'évidence                     Husserl, l'évidence
Sources (*) : Husserl, expression, vouloir - dire               Husserl, expression, vouloir - dire
Edmund Husserl - "Méditations cartésiennes, une introduction à la phénoménologie", Ed : Vrin, 2001, pp49-50

 

Le moi vivant apodictique (Mervyn Chally, 2010) -

Le noyau de l'expérience proprement adéquate (apodictique) est la présence vivante du moi à lui-même, dans l'indétermination d'un horizon ouvert

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pour Descartes, "Je suis" est une évidence première, apodictique, qui précède le "je doute" par lequel il introduit ses Méditations. Le monde empirique, objet du doute, étant écarté, le Moi se saisit lui-même. Mais Husserl soulève d'autres doutes sur le caractère premier du Moi de Descartes. N'a-t-il pas un passé? Une mémoire? Et aussi d'autres préjugés (comme par exemple, dans le cas de Descartes, son admiration pour les sciences mathématiques)? Et n'est-il pas alors soumis à certaines déterminations qu'il ignore? On peut répondre à cette objection en réduisant le Moi à sa simple présence vivante. Il ne prend pas ce qui l'entoure pour objet d'expérience [car ce serait renoncer au doute], mais il se perçoit comme "accompagné" par des facultés, des possibilités indéterminées, un halo que Husserl désigne comme horizon. Ces possibilités ne se présente pas encore à découvert, mais elles sont impliquées par l'évidence transcendantale.

Descartes [influencé par son idéologie axiomatique] fait de l'ego une substance cogitante séparée de son expérience vitale. Pour Husserl, le sujet méditant, c'est "moi-même et ma vie propre". Ce Moi ne doit pas être confondu avec l'homme naturel. Il est réduit à sa vie pure, une expérience purement interne, la source exclusive de toutes les affirmations, détaché de toute psychologie.

 

 

Ce moi transcendantal n'est pas une partie du monde, et inversement le monde et ses objets n'en sont pas une partie.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Husserl
HusserlEvidence

GD.LDG

HusserlExpression

FC.LDD

VApodictiqueMoi

Rang = VApodictique
Genre = DET - DET