Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le regard, objet évanescent                     Le regard, objet évanescent
Sources (*) : Le beau et le sexuel               Le beau et le sexuel
Hubert Damisch - "Le Jugement de Pâris, Iconologie analytique I", Ed : Flammarion, 1992, p28

 

Regard (anonyme, vers 1920) -

Le beau, c'est le déplacé

Le regard est une structure propre à l'être humain, qui assure le passage de l'excitation au désir

Le beau, c'est le déplacé
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

C'est Lacan qui, sous l'influence de Merleau-Ponty, introduit une séparation, une schize, entre la vision et le regard. Certes, je vois, mais en outre, je suis regardé de partout. Le regard d'autrui affecte le champ de ma perception. Entre la vision et le regard, il n'y a pas réciprocité de points de vue, mais désorganisation.

Selon Freud, quand l'homme a accédé à la station verticale, les organes sexuels sont dévenus visibles. Pour se protéger d'une excitation sexuelle excessive, un "refoulement organique" a conduit à un transfert de l'olfactif vers le visuel. A la fonction originelle de l'oeil s'est ajouté un autre registre, celui de la pulsion scopique. Une voie d'excitation était refoulée [voire plusieurs, si l'on tient compte aussi du refoulement de l'érotisme anal], et une autre, supplémentaire, était ouverte. Désormais l'oeil sert deux maîtres à la fois : les pulsions du moi et les pulsions sexuelles.

Le résultat est paradoxal. Chargé de désir sexuel, c'est le regard qui peut devenir dangereux. Cette beauté qui contribue à inhiber la pulsion "quant au but" (qui déplace le but sexuel vers un autre but, par exemple social, culturel ou artistique), qui incite le sujet à arrêter son désir sur des buts sexuels intermédiaires, accroît dans le même temps l'attraction et intensifie l'excitation libidinale. La séduction, enracinée dans le biologique, peut aussi conduire à la perversion ou à la pornographie.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
RegardObjeta

EH.LEH

BeauteSexe

HE.LHE

BeauSupplement

JF.KFF

SRegardDesir

Rang = PRegard
Genre = MK - NP