Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, texte, hors - texte                     Derrida, texte, hors - texte
Sources (*) : Derrida, la différance               Derrida, la différance
Jacques Derrida - "Limited Inc.", Ed : Galilée, 1990, p253

 

Reference et differance (Pascual Pariselli, 2010) -

Derrida, la présence

Le texte accueille la référence comme différence; il inscrit la différance - qui, elle aussi, est référence - dans la présence

Derrida, la présence
   
   
   
Derrida, le référent Derrida, le référent
En l'oeuvre est accueilli le réel, le référent               En l'oeuvre est accueilli le réel, le référent  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida tient à expliquer que son concept de texte n'exclut pas le monde, ni la réalité, ni l'histoire, ce qui le conduit à proposer cette formule qu'il qualifie lui-même d'étrange car elle est étrange sous sa plume : l'"histoire-réelle-du-monde". De quoi s'agit-il? De tout ce qui fonctionne comme contexte d'un énoncé, d'un discours ou d'un texte : les déterminations, les réseaux de conventions, les situations qu'on peut éventuellement analyser de manière objective ou pas, les facteurs historiques dont on peut éventuellement donner une description, les valeurs dominantes, etc... Tout cela, qui se recontextualise sans cesse, qui renvoie à d'autres différences et altérités, est le référent du texte.

Bien qu'il n'y ait pas de hors-texte, il y a du référent; voilà qui est paradoxal et difficile à expliquer, et la clef de cette explication est la phrase suivante [Citation, p253] : La différance est une référence et réciproquement. La référence n'est pas effacée. Elle est accueillie dans le texte, mais elle l'est comme différance. La référence reste dans le texte, bien qu'elle y reste de manière inquiète, non permanente. Les oppositions qui en résultent ne sont pas stables. Elles ne se fixent pas à la façon d'une logique. Elles sont sans cesse redélimitées.

--

 

 

Le contexte d'un texte n'est jamais totalement déterminable. Il change, et pourtant la structure a priori du texte est irréductible : (1) il n'y a pas de hors-texte, (2) il n'y a pas de hors-contexte.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaTexte

CE.LCE

DerridaDifferance

OG.LOG

VoixPresence

MK.LLK

DerridaReferent

DD.LDD

ArchiOeuvreReferent

FD.LEF

UReference

Rang = NTexte
Genre = DET - DET