Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la circoncision                     Derrida, la circoncision
Sources (*) : Derrida, marque, re - marque, itérabilité               Derrida, marque, re - marque, itérabilité
Jacques Derrida - "Mal d'archive", Ed : Galilée, 1995, p20, 47

 

Detail modifie de "La circoncision" (Signorelli, 1490) -

Derrida, l'archive

Une inscription privée, secrète, marque intime d'une inscription extérieure, peut être analysée comme une circoncision - qui survient à même le corps propre

Derrida, l'archive
   
   
   
Derrida, "à même" Derrida, "à même"
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Archiver, c'est confier des signes à un support externe : par exemple l'imprimerie, le document, le monument. Mais on peut aussi considérer d'autres cas plus intimes. S'agissant d'une circoncision, le support est le corps même. L'inscription se fait à même la peau [neuve]. On peut dire qu'elle est externe, car c'est de l'extérieur qu'elle survient (p47), mais quoiqu'extérieure, cette marque ne vous quitte jamais. Elle s'inscrit dans l'intimité du corps, en abyme. C'est un événement unique qui survient d'un coup, sans contrat, qui impose une alliance dissymétrique.

Jacques Derrida rapproche de la circoncision un événement intime qui s'est produit dans la vie de Freud. Il s'agit de la dédicace que son père Jakob lui a écrite lorsqu'il lui a offert pour le jour de ses 35 ans, le 6 mai 1891, comme cadeau et comme souvenir, la bible de son enfance qu'il avait fait relier avec une peau [neuve], ce livre dans lequel le père avait enseigné la lecture à son fils. On peut analyser cette dédicace comme une répétition, une réitération de la circoncision survenue au "7ème jour des années de sa vie", comme l'indique une autre inscription faite sur cette même bible, en 1856, par le même Jakob pour son fils Sigmund. Par cette dédicace qui est aussi une commémoration, Jakob rappelle à son fils son engagement dans l'alliance. Il lui dit : N'oublie pas la bible, n'oublie pas la torah, n'oublie pas la tradition à laquelle tu appartiens.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCirconcision

DC.LDD

DerridaMarque

VE.LEC

DerridaArchive

XD.LDD

DerridaA_meme

XN.LLK

U.circoncision

Rang = XCirconcisionExtint
Genre = MK - NG