Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Carol Gilligan                     Carol Gilligan
Sources (*) : Penser à partir du "care"               Penser à partir du "care"  
Carol Gilligan - "Une voix différente, Pour une éthique du "care"", Ed : Champs, 2008,

Une voix différente, Pour une éthique du "care" (Carol Gilligan, paru en 1982, édition française de 2008) [UVD]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

pIII : Préface par Sandra Laugier et Patricia Paterman, "La voix différente et les éthiques du care"

p11 : Introduction

p17 : 1. Place de la femme dans le cycle de vie de l'homme

p47 : 2. Images de la relation

p107 : 3. Les notions de soi et de morale

p171 : 4. Crise et transition

p205 : 5. Les droits des femmes et le jugement des femmes

p241 : 6. Visions de maturité

-------

C'est un livre qui a eu, en son temps, un étonnant succès, et qui continue à agir. Il ouvre au féminisme de nouvelles pistes et il propose à la société (hommes et femmes) d'autres voies. D'abord sur ce soi-disant mystère qu'est la femme (ou qu'elle a été pour Freud et quelques autres) : si l'on tient compte de l'importance pour elle du souci de l'autre, on comprend mieux qu'elle perçoive la relation à autrui de façon plus intime, en continuité avec son prochain comme elle a vécu sa petite enfance en continuité avec sa mère. Alors que le garçon privilégie la séparation, la fille ressent une empathie pour l'autre qui rend moins prioritaire l'affirmation de son individualité. Il n'en résulte pas seulement d'autres comportements, mais une autre morale, qui peut s'affirmer à côté de la conception masculine, dans la vie courante et aussi dans le champ politique.

Tandis que la morale du "care", attentive à la vulnérabilité d'autrui, privilégie la responsabilité à son égard, la morale dominante (masculine) repose sur une conception abstraite des droits individuels. La femme voudrait se trouver au centre d'un réseau ou d'une trame de liens, là où l'homme, satisfait de ses convictions universalistes et impartiales, marque une certaine indifférence.

En accordant plus d'attention à l'autre en particulier, il ne s'agit pas seulement d'ajouter un "supplément d'âme", mais de reconfigurer le concept de justice en respectant toutes les voix, y compris celles qui sont aujourd'hui méprisées et invisibles.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[Ce qui, longtemps, a rendu le développement féminin obscur et entouré de mystère, est l'importance pour elle du souci de l'autre ("care")]

[Femmes et hommes posent différemment le problème moral : les unes privilégient les responsabilités à l'égard d'autrui ("care"); les autres les droits de chacun ("justice")]

L'éthique du "care" n'est pas en compétition avec la justice : elle veut "plus" que la justice, une justice redéfinie dont le "care" est le centre

Les filles, qui ont vécu leur petite enfance en continuité avec leur mère, ont une capacité à se mettre à la place d'autrui que les garçons n'ont pas

Le "care" fait entendre une voix qui dit ce qui jusqu'alors était resté dévalorisé, invisible et impossible à exprimer : "La personne est vulnérable"

La morale féminine repose sur l'espoir que toutes les voix puissent être entendues; masculine, elle se fonde sur des conventions logiques passées entre personnes indépendantes

Les femmes déchiffrent le problème moral en termes de trames, et les hommes en termes de hiérarchie

Les garçons ont tendance à assumer le rôle de l'"autre en général", et les filles celui de l'"autre en particulier"

Chaque sexe perçoit un danger - et réagit par la violence - là où l'autre n'en voit pas : les hommes lorsqu'il y a des liens et les femmes lorsqu'il y a séparation

Une voix différente, Pour une éthique du "care" (Carol Gilligan, paru en 1982, édition française de 2008) [UVD]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
GilliganParcours

B1.982

CareFrontieres

CF.LDD

YYA.2008.Gilligan.Carol

Rang = ZYGilliganUVD
Genre = -