Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'oeuvre de l'homo faber                     L'oeuvre de l'homo faber
Sources (*) : La société, lieu du processus vital               La société, lieu du processus vital
Hannah Arendt - "Condition de l'homme moderne", Ed : Calmann-Lévy, 1961, pp174-5

 

Les usines Ford en 1928 -

Technique calculable, incalculable

Avec la division du travail, les produits de l'oeuvre, destinés à servir durablement, sont traités comme des biens de consommation soumis au caractère répétitif du processus vital

Technique calculable, incalculable
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il ne faut pas confondre la spécialisation des tâches et la division du travail. Dans un cas, on rassemble et on organise des compétences diverses pour fabriquer un produit fini qui a un caractère durable (une oeuvre), tandis que dans le second, on additionne de manière quantitative des forces de travail interchangeables. Dans la premier cas, des individus différents coopèrent, tandis que dans le second, les hommes associés ne font qu'un afin de produire des quantités illimitées de richesse.

Mais que se passe-t-il quand des objets du monde, traditionnellement considérés comme durables, sont fabriqués de manière industrielle? Ils se transforment en objets de consommation. L'artisanat est remplacé par le travail salarié, et les objets d'usage (une table, un vêtement, une maison) se soumettent à la production de masse. Les cadences s'accélèrent jusqu'à devenir encore plus rapides que celles du cycle de vie. L'artifice humain perd sa spécificité et retourne au cycle de la nature.

 

 

Avec la production industrielle, l'emploi librement choisi de l'outil est remplacé par l'union rythmique du corps au travail. Le corps et l'outil sont pris dans le même mouvement de répétition. Les travailleurs en équipe coordonnent tous leurs gestes, qui sont déterminés par la machine et la source d'énergie. Le travail ne se distingue plus de ses instruments.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Arendt
ArendtOeuvre

HH.LHH

ArendtSocial

HE.LHE

TechniqueIncalculable

DQ.LDD

UDivisionTravail

Rang = UDivisionTravail
Genre = MK - NP