Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La société, lieu du processus vital                     La société, lieu du processus vital
Sources (*) : L'oeuvre de l'homo faber               L'oeuvre de l'homo faber
Hannah Arendt - "Condition de l'homme moderne", Ed : Calmann-Lévy, 1961, p177

 

Autoportrait (Roger de la Fresnaye, 1907) -

Dans la société du travail, le dernier "ouvrier" est l'artiste

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans la société de consommation, le travail et la dépense ne sont que deux phases d'un même cycle. Toutes les activités humaines sont réduites au même dénominateur : pourvoir aux nécessités de la vie et produire l'abondance. Le nombre de ceux qui pourraient protester diminue très rapidement. L'artiste est une de ces exceptions, mais sa capacité à "faire oeuvre" (par opposition à un travail dont le but est de "gagner sa vie") finit elle-même par se dissoudre dans le jeu, le divertissement ou le passe-temps. Quand elle perd son sens pour le monde, elle est réduite à l'amusement et remplit la même fonction dans le processus vital que le sport.

Pourtant, dans la société d'employés vers laquelle nous tendons, l'activité de l'artiste reste l'une des dernières qui échappe à l'expérience ordinaire. En affirmant l'aptitude humaine à penser et son appartenance au monde (p402), l'artiste produit (et fait survivre) des objets de ce monde.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Arendt
ArendtSocial

JH.LJH

ArendtOeuvre

KD.LDD

UArtisteTravail

Rang = OArtiste
Genre = MR - IB