Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
"Juif, Souviens - toi!"                     "Juif, Souviens - toi!"
Sources (*) :              
Yosef Hayim Yerushalmi - "Zakhor, histoire juive et mémoire juive", Ed : Gallimard, 1984, p24

 

La recolte de la manne (Guido Reni, 1614) -

L'Israël antique a inventé le sens de l'histoire, il est la première culture à se penser en termes de défi lancé par Dieu et de réponses apportées par l'homme

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Herodote, qu'on qualifie de "père de l'histoire", n'attribuait aucun "sens" à ses récits historiques. Ses buts n'étaient ni religieux ni transcendants. Il n'était poussé que par le désir de préserver les "grandes actions" de l'oubli, par l'espoir de faire obstacle à l'inévitable érosion de la mémoire. Avant l'Israël antique, nul n'avait pensé qu'il puisse y avoir un sens dans l'histoire. C'est une nouvelle conception du monde qui apparaît - qui sera reprise plus tard par le christianisme et l'Islam. On abandonne le royaume de la nature et du cosmos, on ne s'intéresse plus au conflit entre les dieux et les forces du chaos. Le nouveau drame qui se joue oppose le libre arbitre de l'homme à la volonté d'un créateur omnipotent.

Il n'y a dans la bible qu'un seul mythe archétypal, celui du paradis. A partir de l'expulsion d'Adam et Eve de l'Eden, l'histoire commence. La perte du paradis est irréversible. Dieu ne se manifeste pas, il se révèle historiquement, à travers l'existence du peuple et les épreuves subies. Dans les rites et les fêtes, ce ne sont plus les archétypes mythiques qui sont répétés, mais les grandes heures du peuple d'Israël. Quand Moïse se présente aux hébreux, ce n'est pas au nom du Dieu créateur, c'est au nom du Dieu de nos pères, "le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob" (Ex 3:16), qui dit "Je suis Yhvh, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Egypte, de la maison des esclaves" (Ex 20:2). A partir de là, l'existence d'Israël dépend de la mémoire. L'injonction de se souvenir devient un impératif. Pour que l'alliance du Sinaï soit conclue avec toutes les générations, y compris celles qui ne sont pas présentes, il faut que la mémoire en soit transmise.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Yerushalmi
JuifsZakhor

CH.LHD

U.mythe

Rang = PIsraelAntique
Genre = MR - IB