Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Monothéisme, humanisme                     Monothéisme, humanisme
Sources (*) : Qui était Moïse?               Qui était Moïse?
Yosef Hayim Yerushalmi - "Le Moïse de Freud, Judaïsme terminable et interminable", Ed : Gallimard, 1993, p80

 

Un Dieu omnipotent (Emilia Dengerfeld, 2011) -

Le monothéisme est le retour du souvenir de la mise à mort d'un père primitif [Moïse], sous la forme d'un Dieu unique et omnipotent éclipsant tous les autres

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La thèse de Freud dans L'homme Moïse et la religion monothéiste suppose que des traumas vécus à une époque éloignée peuvent être refoulés par une collectivité, et ressurgir ultérieurement, dans le groupe et les individus. Malgré les critiques qu'on lui a adressé, Freud n'a jamais renoncé à cette thèse lamarckienne (la transmission des caractères acquis).

Le meurtre de Moïse est refoulé dans l'inconscient du peuple. Mais les souvenirs liés à ce crime (réel selon Freud) ainsi que l'enseignement de Moïse sont toujours actifs. Pendant une longue période de latence (5 à 8 siècles), le père n'est pas complètement oublié. Il finit par revenir (retour du refoulé), mais sous la forme d'un Dieu unique, celui du monothéisme. Le peuple a le sentiment d'être réuni et réconcilié avec ce père perdu et avec le prophète assassiné. Il devient le "peuple élu". Ainsi naît la conscience collective du peuple juif.

Cette alternance de mémoire et d'oubli ressemble étrangement à la conception biblique de l'histoire. (1) Israël oublie le Dieu de l'Alliance et retombe dans l'idolâtrie (2) il se souvient de son Dieu et est réuni en lui, selon l'impératif biblique : "Souviens-toi, n'oublie pas". Ce rythme est le pouls de l'histoire. A chaque fois la révolte contre le père est suivie par une remémoration.

 

 

RESUMÉ TRÈS BREF DE L'HISTOIRE DE MOÏSE ET DU PEUPLE HÉBREU SELON FREUD

Moïse n'était pas un Hébreu, mais un prêtre égyptien, ardent partisan du monothéisme d'Akhénaton. Il libère de sa servitude une tribu sémite, crée une nouvelle nation et lui donne pour religion un monothéisme particulièrement pur. Mais les anciens esclaves se révoltent contre cette foi trop exigeante. Ils tuent Moïse, effacent de leur mémoire le souvenir de ce meurtre et prennent pour Dieu Yahvé, une divinité locale. Au bout de plusieurs siècles, la tradition occultée refait surface. Yahvé reprend les attributs du Dieu mosaïque. Mais le souvenir du meurtre restera refoulé jusqu'à l'irruption du christianisme

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Yerushalmi
HebMonotheisme

VE.LVE

JuifsMoise

HD.LHD

U.monothéisme

Rang = QMonotheisme
Genre = DET - DET