Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, auto - affection                     Derrida, auto - affection
Sources (*) : Derrida, auto - immunité               Derrida, auto - immunité
Jacques Derrida - "Mal d'archive", Ed : Galilée, 1995, pp124-5

 

Se garder de l'autre (Juscelino Pinto, 2011) -

L'Un ne peut s'affirmer et s'instituer que dans la répétition où, pour se garder de l'autre, il se fait violence

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Cette formulation repose sur un jeu de mot qui ne "marche" que dans la langue française. "Se faire violence", c'est se faire violence à soi-même, et aussi se transformer en un être violent pour l'autre : auto-affection et hétéro-affection sont mêlés. Quand il "feint" de récapituler ce point [mais récapituler, dit-il, c'est impossible], Jacques Derrida écrit : "L'Un se garde de l'autre, disions-nous. Et l'Un se fait violence. L'Un se garde de l'autre pour se faire violence : parce qu'il se fait violence et en vue de se faire violence" (p131).

Pour se protéger contre l'autre, il faut [d'abord, ou en même temps] se protéger contre ce qui, en soi-même, diffère (l'altérité qui est en soi). Ce mouvement d'auto-détermination et de jalousie [contre soi-même] implique la blessure, le traumatisme et aussi l'injustice, et aussi le meurtre : par exemple le meurtre de Moïse par les Hébreux, tel qu'il est décrit par Freud dans L'homme Moïse et la religion monothéiste. Il se répète chaque fois qu'une communauté se croit unique ou se voudrait une totalité. Ainsi le peuple juif, quand il se veut unique peuple élu, se retourne contre ce qui, en lui-même, est étranger. Il devient violent, il se fait violence [c'est le cas à l'égard de Moïse dans le roman historique inventé par Freud, et aussi aujourd'hui, en Israël].

 

 

Cette structure (oedipienne) est celle de l'archive. Elle assigne une mémoire à laquelle il faut acquiescer, et ordonne de se tourner vers l'avenir. Mais du même coup [s'il faut se tourner vers l'à-venir], elle ouvre la possibilité de mettre à mort celui qui porte la loi - ou d'oublier ce qui la porte (anarchive).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAutoAffection

ME.LME

DerridaAutoImmun

LC.LLD

UDelUn

Rang = Qviolence
Genre = DET - DET