Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Freud, entre concept et archive                     Freud, entre concept et archive
Sources (*) : Derrida, Freud, la psychanalyse               Derrida, Freud, la psychanalyse
Jacques Derrida - "Mal d'archive", Ed : Galilée, 1995, pp132, 140

 

Cri-brisure -

Derrida, le concept

En tentant de formaliser le mal d'archive qui l'affectait, Freud a développé des concepts qui sont tous fendus, divisés, contradictoires

Derrida, le concept
   
   
   
Derrida, l'archive Derrida, l'archive
Derrida, le mal               Derrida, le mal  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comme tous les concepts [et aussi tout texte, toute écriture], les concepts freudiens sont doubles :

- d'une part, ils sont ancrés dans la tradition que Derrida qualifie de métaphysique : celle de la logique, la compréhension, la vérité, l'étiologie, la science, etc...

- d'autre part, il y a en eux une part de vérité irréductible à l'explication, une vérité qui insiste, résiste et revient, sans qu'on puisse la refouler ni la réprimer complètement. Les explications de la hantise, de l'hallucination ou du délire laissent toujours une part d'invraisemblance.

Pour qualifier cette duplicité insistante, Jacques Derrida parle d'un mal d'archive qui laisse des traces dans toute l'oeuvre de Freud, et qui n'a pas été sans influence sur un autre mal, celui que nous vivons aujourd'hui. Chaque document à interpréter est irremplaçable. Il renvoie à une origine unique, un commencement absolu inaccessible auquel il faut rendre vie. Mais cette archive se dérobe (et Freud, qui la désire, est en mal d'archive). Le document se reproduit, se répète en un autre lieu, sur un autre support (une prothèse, un symptôme). Freud tient cette prothèse (ou cette multiplicité de prothèses) pour une extériorité secondaire et accessoire par rapport à l'origine unique dont il attend une sorte d'extase [la guérison du patient]. Il bute sur un divorce inéluctable, une hétérogénéité qui entretient chez lui ce mal d'archive.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
FreudArchive

FK.LKK

DerridaFreud

BJ.LJF

DerridaConcept

LD.LLD

DerridaArchive

FM.LFF

DerridaMal

EE.LEE

UConceptFreud

Rang = QFreudConcept
Genre = MK - NG