Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Freud, la psychanalyse                     Derrida, Freud, la psychanalyse
Sources (*) : Derrida, la trace               Derrida, la trace
Jacques Derrida - "Mal d'archive", Ed : Galilée, 1995, pp150-1

 

Bas-relief romain, copie d'un orginal grec, dit "Gradiva" -

Derrida, auto - affection

Freud voudrait ressusciter la trace originelle et unique, à l'instant même de son impression, à même le subjectile

Derrida, auto - affection
   
   
   
Derrida, le subjectile Derrida, le subjectile
Derrida, singularités               Derrida, singularités  
Derrida, "à même"                     Derrida, "à même"    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans son commentaire de la Gradiva de Jensen, Freud explique que l'archéologue Norbert Hanold peut guérir s'il redonne vie à ses pulsions, s'il déchiffre son désir intime, s'il trouve en lui-même ce refoulé qu'il a voulu chasser, s'il réussit à comprendre, par un acte de mémoire [de remémoration], les compulsions qui l'ont conduit à venir à Pompéi retrouver les traces de cette marcheuse au pied vertical découverte dans un bas-relief de pierre, s'il rencontre à nouveau cette Zoé Bertgang bien vivante dont le nom est la traduction allemande de la Gradiva et dont la démarche est restée, dans son souvenir, semblable à celle-ci. Dans cette logique du refoulement, il postule une cause ultime, une empreinte archaïque, une impression première qui serait susceptible de parler d'elle-même, de libérer ces semences ou ces parcelles de vérité restées dans l'inconscient.

Mais Freud, englué dans la métaphysique, est affecté par le mal d'archive. Il néglige un élément de structure : la trace recherchée n'est pas en Norbert Hanold, mais en l'autre. C'est une trace littérale qui ne peut pas revenir vivante et unifiée, qui reste introuvable car, dès l'origine, elle est divisée, séparée de son support (le subjectile).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaFreud

HH.LHH

DerridaTrace

LM.LLM

DerridaAutoAffection

MG.LGG

DerridaSubjectile

FO.LLF

DerridaSingul

FE.LEF

DerridaA_meme

RP.LLP

UFreudTrace

Rang = QFreudTrace
Genre = MR - IB