Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Idixa, les sources                     Idixa, les sources
Sources (*) : Ecrire dans la mouvance derridienne               Ecrire dans la mouvance derridienne
Jacques Derrida - "Marges de la philosophie", Ed : Minuit, 1972, pp329-330

 

La Source (V. Brau ner, 1946) -

Derrida, auto - affection

Les sources d'une "oeuvre" ou d'une "pensée" étant hétérogènes, on ne peut y "revenir" qu'en s'en écartant, en se laissant diviser par la différence de l'autre en soi

Derrida, auto - affection
   
   
   
Derrida, l'art, l'oeuvre Derrida, l'art, l'oeuvre
Derrida, renvois, citations               Derrida, renvois, citations  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le sous-titre de ce texte de Jacques Derrida intitulé Qual Quelle (une conférence prononcée le 6 novembre 1971) est : Les sources de Valéry, mais il commence par expliquer qu'il ne s'intéressera pas aux "sources" au sens des influences, de l'héritage ou des origines d'une pensée (ce dont s'occupent les historiens et les savants). On peut s'intéresser, chez Valéry ou d'autres, à une multiplicité de "sources" qui affluent dans le texte, des sources cachées, ou encore des sources évitées ou rejetées, celles dont l'auteur s'est écarté (par exemple Nietzsche ou Freud dans le cas de Valéry) ou dont il s'est coupé. Ces sources-là ne sont pas absentes, [elles sont comme les autres], elles altèrent le texte. Pour elles, le leurre de la source - ce mirage qui fait croire qu'on peut retrouver le commencement, qu'il reviendra présent à soi, qu'au fond d'un puits de vérité on retrouvera l'origine de ce qui étanche notre soif - ce mirage est inopérant. La source ne s'écoule pas dans un texte comme un fleuve jusqu'à son embouchure. Ce qui se répète, en anneau, n'est pas le même, mais l'autre en sa pluralité. La "source" ne désaltère pas. Elle infecte, elle laisse couler son venin, ce poison qui divise le texte.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
IdixaSources

EE.LEE

DerridaIdixa

FO.LFI

DerridaAutoAffection

JG.LLG

DerridaArt

QE.LEC

DerridaCitations

IM.LIM

USources

Rang = OSources
Genre = MK - NA