Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Surréalisme, brouillage                     Surréalisme, brouillage
Sources (*) : La photo fait prévaloir l'indice               La photo fait prévaloir l'indice
Rosalind Krauss - "Le photographique, Pour une théorie des écarts", Ed : Macula, 1990, pp194-5

 

Photo Sa sha Stone (1933) -

La photographie, simulacre

La fétichisation du Nu Féminin en photographie tient à son essence même : produire une image artificielle, qui exhibe le réel en se substituant à lui

La photographie, simulacre
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Rosalind Krauss évoque la place du Nu féminin dans la photographie surréaliste. Ce thème est, dit-elle, central et obsessionnel. Mais l'est-il seulement pour les surréalistes? Le Nu Féminin n'est-il pas un thème central pour de nombreux photographes et même, pour la photographie en général, et ce pratiquement depuis le lendemain de son invention? Cette obsession pour le corps féminin (nu de préférence) ne tient pas qu'au désir masculin (d'ailleurs les femmes elles-mêmes, souvent, se représente nues). Elle tient à l'essence même de la photographie. Ce qui semble être le plus naturel n'est-il pas aussi le plus culturel et le plus fabriqué? Cet objet-là n'est jamais "brut", il est imaginé, manipulé, fabriqué. Il vient en plus. Il nous confronte à la différence sexuelle [réelle] en montrant ce à quoi le photographe ne veut pas renoncer : le phallus, celui de la mère (la femme). En montrant encore et encore, sans se lasser, ce corps érigé, on enveloppe le manque dans un tissu de fantasmes et de représentations. Certes, elle ne l'a pas, mais elle l'est : il suffit de regarder.

 

 

Ces images de femmes ne sont pas anti-féministes, car elles remplacent les différences par l'inquiétante étrangeté du corps féminin. Ni féminin, ni masculin, le Nu incarne la dissolution de toute distinction (y compris des différences de genre).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Krauss
PhotoSurrealiste

GH.LHG

PhotoIndiciel

PF.FFK

PhotoSimulacre

KF.LLK

UFetiche

Rang = QNuFeminin
Genre = MK - NP